Les éleveurs bovins défendent leur viande péi

élevage saint-pierre
"Fier d'être éleveurs"
Les éleveurs bovins de l'Île se sont réunis à Saint-Pierre ©Sophie Person
Les éleveurs bovins se sont retrouvés ce lundi 3 Juin à Saint-Pierre. Ces derniers ont exprimé leurs inquiétudes après les derniers scandales sanitaires qui ont touché la profession.
 
Ce lundi, une centaine d’éleveurs bovins ont décidé de faire part de leur mécontentement devant la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt (DAAF) à Saint-Pierre. Les différents scandales sur la viande bovine péi les ont poussé à réagir et à descendre dans la rue.

Après la mort d’un bovin la semaine dernière, dans l’élevage des Lauret à la plaine des Cafres, les professionnels sont à bout. Martha Mussard, présidente de la Sicalait, est à l’origine de la manifestation. Pour elle, une mise au point sur l'état sanitaire des troupeaux réunionnais doit être faite par la préfecture avant que les consommateurs réunionnais ne boycottent la viande bovine péi. Elle ajoute : « Les éleveurs sont fiers de ce qu’ils font et ils ont été salis, traînés dans la boue. C’est le but de cette manifestation. L’État doit s’exprimer sur l’état sanitaire de nos troupeaux. »
 

Le boeuf péi en danger?


Frédéric Vienne,  président de la Chambre d’Agriculture présent ce lundi, a lui apporté son soutien à la filière. "Cette mobilisation d’éleveurs inquiets, nous l'accompagnons pour trouver des solutions mais aussi pour faire passer un message : qu’on arrête cette communication négative pour la filière, pour ceux qui travaillent." s'indigne le patron de la Chambre Verte.

Pour lui cette mobilisation montre bien le niveau d’inquiétude de la filière: 

« Aujourd’hui, il faut qu’il y ait un positionnement ferme sur le sanitaire bovin à La Réunion et il n’y a que l’État qui puisse communiquer."



Pour Olivier Robert, président de la Sica Révia, les éleveurs font leur maximum, pour élever leur troupeau en respectant les réglementations et l'Etat doit soutenir les agriculteurs.

A la suite de la manifestation, une délégation a été reçue par un membre de la Direction de l'alimentation, de l'agriculture et des forêts.
Éleveur en colère
"Fier d'être éleveurs" ©Sophie Person

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live