A la maison d’arrêt de Saint-Pierre, des détenus saccagent leur dortoir suite à une fouille

justice saint-pierre
Prison : La maison d'arrêt de Saint-Pierre
La maison d'arrêt de Saint-Pierre. ©Prison de Saint-Pierre
Les agents pénitentiaires de la maison d’arrêt de Saint-Pierre ont mené une fouille dans un dortoir ce lundi 25 juillet. Téléphones portables et drogues ont été saisis. En réintégrant leur dortoir, les dix détenus ont tout détruit.

Des armoires détruites, mais aussi leur télévision. Dix détenus de la maison d’arrêt de Saint-Pierre ont saccagé leur dortoir ce lundi 25 juillet. Un "mouvement d’humeur violent auquel les agents pénitentiaires ont dû faire face".

Téléphones et drogue saisis durant une fouille

Tout est parti d’une fouille sectorielle menée dans ce dortoir par les agents ce matin. Ce genre de fouilles est fréquente dans les prisons.

"Ce matin, les agents ont saisi des téléphones portables et de la drogue, explique Nicolas Payet, secrétaire local FO à la maison d’arrêt de Saint-Pierre. Lorsque les dix détenus s’en sont rendus compte en réintégrant leur dortoir, ils ont tout cassé".

Des mesures disciplinaires attendues

"Ils menaçaient le bon fonctionnement de la maison d’arrêt et il a fallu le professionnalisme des agents pour rétablir le calme", assure Nicolas Payet.

Des mesures disciplinaires devraient être prises contre ces dix détenus. "On ne peut pas les séparer et les isoler, car la maison d’arrêt est en plein travaux jusqu’à l’année prochaine, explique Nicolas Payet, secétaire local FO. Mais il faut une réponse forte. Nous demandons à ce que les principaux protagonistes soient transférés vers d’autres établissements pénitentiaire de l’île".