Grève illimitée des conducteurs de bus de la Semittel, le réseau Alternéo est perturbé

social saint-pierre
Les conducteurs de bus de la Semittel sont en grève illimitée.
Les conducteurs de bus de la Semitell sont en grève illimitée. ©Loïs Mussard
Des employés de bus de la Semittel sur le réseau Alternéo sont en grève, ce lundi 28 mars. Rassemblés devant les locaux à Pierrefonds, ils réclament entre autres une revalorisation salariale de 238 euros. Le réseau de bus Alternéo est perturbé.

Ce lundi 28 mars, jour de rentrée scolaire, le transport des marmailles n’est pas affecté, mais pour le reste, des difficultés sont en cours sur le réseau de bus Alternéo. La circulation des bus est perturbée par la grève illimitée des conducteurs de la Semittel. 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Grève à la SEMITTEL : le réseau Alternéo perturbé dans le Sud

Un bus sur trois en circulation

Saint-Pierre est la commune la plus impactée avec un un bus sur trois en circulation depuis ce matin. Les conducteurs de bus entament leur premier jour de grève illimitée.

Retrouvez toutes les infos sur les changements d’horaires ou les annulations sur le site alternéo.re.

120 personnels grévistes

Au total, 120 personnels sont grévistes, dont 70 chauffeurs qui n’ont pas pris le volant à la Semittel. Les grévistes sont rassemblés devant les locaux de la société à Pierrefonds.

Grève illimitée des conducteurs de bus de la Semitell
Les conducteurs de bus de la Semitell sont en grève illimitée. ©Loïs Mussard

238 euros de plus par mois

A la base de ce conflit social, il y a un désaccord au moment des négociations annuelles sur les hausses de salaire. Dans le préavis de grève, les deux syndicats signataires réclament 238 euros supplémentaires par mois.  

Les grévistes ont aussi des revendications sur le plan de carrière des employés.  

La direction réagit  

Dans un communiqué, la direction explique qu’avec la crise covid, les pertes se sont élevées à 700 000 euros par an.

La Semittel s’inquiète aussi de la hausse du prix des carburants. Pour le moment, la direction assure que c’est déjà 300 000 euros de plus prévus en 2022.