Saint-Pierre : une association dénonce l’usage de filet maillant dans le lagon

mer saint-pierre
Polémique filet maillant dans le lagon de saint-pierre 271221
©Association Citoyenne de Saint-Pierre-REUNION
Il y a un peu plus de 10 jours, un requin juvénile avait été observé dans le lagon de Saint-Pierre. Visiteur régulier, contraignant à l’interdiction de baignade, le squale fait l’objet d’une attention particulière de la mairie.

C’est pour tenter de capturer un requin bouledogue d’1,5 m, pointant occasionnellement le bout de sa nageoire depuis 11 mois, que la mairie a décidé d’installer un filet maillant dans la zone. Une action dénoncée par une association citoyenne, qui déplore l’impact de ce filet sur les poissons du récif.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère : 

Saint-Pierre : un filet anti-requins qui fait débat ©Réunion la 1ère

 

Un filet nocif pour les poissons

Le vendredi 24 décembre au matin, Thierry Bestion, un usager du lagon, se met à l’eau et constate la présence d’un filet, accroché à une bouée. Le filet est perpendiculaire à la plage et s’tire sur 30 à 40 mètres.

Dans les mailles du filet, un certain nombre de petits poissons sont retrouvés, parmi lesquels des poissons papillons ou encore des balistes, explique Delphine Bestion. Certains spécimens ont pu être libérés, mais pas tous.

Polémique filet maillant lagon de Saint-Pierre 271221
©Association Citoyenne de Saint-Pierre-REUNION

Une pratique illégale

Le seul arrêté municipal affiché au niveau de la plage n’évoque nullement la présence de ce filet de pêche, affirme Gaëtan Hoarau, président de l’association citoyenne de Saint-Pierre Réunion.

L’arrêté préfectoral régissant les règles de pêche indique que la réglementation interdit de détruire le corail, et la pêche est réglementée et ne prévoit en aucune façon la pose de filet maillant à demeure dans le lagon.

Observer le requin plutôt que l’éliminer

Pour Gaëtan Hoarau, on ne peut pas demander aux petits pêcheurs de respecter la réglementation et laisser les services de l’Etat faire n’importe quoi dans le lagon. Un filet identique a été posé dans le secteur de Ravine-Blanche, note l’association citoyenne de Saint-Pierre.

Selon elle, le requin visé n’est à l’origine d’aucune attaque malgré une présence en milieu hautement fréquenté. Elle suggère d'étudier son comportement plutôt que de vouloir l’éliminer à tout prix.

Le filet maillant a été enlevé dès le 25 décmbre, informe l'association citoyenne de Saint-Pierre.