réunion
info locale

Le Boeing 747 fête ses 50 ans et tire peu à peu sa révérence

transports Sainte-Marie
20160718 Corsair
©Reunion1ere
Même s'ils sont toujours en production, surtout dans leur configuration cargo, les Boeing-747 cèdent petit à petit la place aux Airbus. La Réunion est encore l’un des rares départements français à être desservi par un 747, celui de Corsair. 
Né dans les usines de Boeing de Seattle à la fin des années 60, le 747, aussi appelé « Jumbo Jet » avait pour vocation de multiplier par 2.5 les capacités du 707, le premier avion à réaction dominant le marché des vols commerciaux à l’époque.

Un appareil mythique, aux formes reconnaissables entre toutes notamment avec sa bosse, qui fête ses cinquante ans. Le 747, qui a décollé pour la première fois le 9 février 1969, a transporté depuis plus de 3.5 milliards de passagers sur 77,8 milliards de kilomètres.

Durant 37 ans, il détient le record de « capacité passagers » jusqu'à l'arrivée de l'Airbus A380. Un 747-400 peut transporter 580 personnes. À ce jour, plus de 1 548 appareils ont été livrés dans leurs différentes versions dont près de 500 sont encore en service. Il est toujours l'avion emblématique des présidents américains «Air Force One» et a notamment transporté sur son dos les navettes spatiales américaines.
 

Aujourd'hui, on lui préfère l’Airbus


Les compagnies lui préfèrent désormais les Airbus A330 et A350 ou les Boeing 777 et 787 moins gros, biréacteurs, plus économes et, qui peuvent emprunter toutes les routes aériennes. Si le 747 a battu tous les records en son temps, il détient aussi celui du plus terrible accident. Le 27 mars 1977, sur l'aéroport de Tenerife, aux Iles Canaries, deux «Jumbo-Jets» se percutent au sol faisant 583 morts.
Même s'ils sont toujours en production, surtout dans leur configuration cargo, les 747 cèdent petit à petit la place. Le dernier jumbo sous les couleurs d'Air France a volé pour la dernière fois le 14 janvier 2016. Les compagnies aériennes américaines ne l'utilisent plus depuis le 19 décembre 2017. 
 

Le Boeing-747 vole toujours à La Réunion mais plus pour longtemps


Grâce à la filiale du groupe TUI, le 747 vole toujours sous pavillon français. Corsair a acquis trois 747-400 en 2005. Des appareils qui ont même été dotés d’une classe affaire sur le pont supérieur en 2017.
Les 747 de Corsair desservent encore aujourd’hui Pointe à Pitre, Plaisance, Tananarive et Saint-Denis de La Réunion.
Toutefois, dans les négociations de cession de capital en cours pour Corsair International, TUI se serait engagé sur le renouvellement de la flotte, notamment le remplacement des trois Boeing 747-400 qui partiront en retraite en 2020 et 2021. Le groupe a finalement choisi d’acquérir des Airbus A330-900 indique le site Air Journal.
 
Publicité