Port de Sainte-Marie : lancement des travaux de désensablement du chenal le 11 octobre

pêche sainte-marie
Travaux de désensablement du port de Sainte-Marie
©Page Facebook Cinor
Au port de Sainte-Marie, des travaux vont débuter le 11 octobre prochain pour faire face au problème récurrent d'ensablement du chenal. La Cinor vient de passer un marché visant au dragage du port et de ses abords. Coût du chantier : 20 millions d'euros.

Les usagers du port de Sainte-Marie connaissent malheureusement très bien le problème. Depuis 2015, l’entrée du port est régulièrement ensablée, rendant compliqué, voire même dangereux, son accès. C’est pour régler ce problème que des travaux de désensablement vont débuter le 11 octobre prochain.

D'importants moyens seront déployés, annonce la Cinor, qui vient de passer un marché pour ces opérations de dragage du port et de ses abords, ainsi que pour son entretien régulier durant deux ans, pour un coût total de 20 millions d’euros.

Un phénomène naturel planétaire

Ce phénomène d’ensablement est loin d’être spécifiquement réunionnais, explique Didier Gopal, le 4ème vice-président de la Cinor en charge de l’aménagement du port : "C’est un phénomène qui est mondial aujourd’hui. Tous les ports en métropole, et notamment en Bretagne, connaissent un phénomène un peu plus fort que chez nous".

Les travaux de désensablement réalisés de façon répétée jusqu’à présent ne suffisaient plus à maintenir une hauteur d’eau suffisante pour que les pêcheurs puissent circuler. D’où la réalisation de ces travaux.

Un port "flambant neuf" pour avril 2022

La date du 11 octobre 2021 marquera ainsi le début du désensablement du chenal avec les moyens existants, à savoir des pompes hydrauliques et mécaniques. Ce qui permettra l’ouverture du chenal afin de préparer l’arrivée du "gros matériel" composé de deux puissantes pompes et d’une barge pour une série d’interventions conséquentes.

Didier Gopal assure que ces travaux spécifiques n’auront aucune conséquence sur l’achèvement des travaux de rénovation globaux du port. L’élu indique que le calendrier sera respecté et que le port de Sainte-Marie, nouvelle version, sera bien livré en avril 2022.