Sans date de reprise de leur activité, les restaurateurs tentent de survivre à la crise du coronavirus

coronavirus
Covid-19 - Confinement restaurateur
©Loïs Mussard
Depuis le début de la crise du coronavirus, le secteur de la restauration est l’un des plus touchés de l’économie réunionnaise. Aucune date de reprise d’activité n’a été évoquée lundi, par Emmanuel Macron. Les professionnels tentent de survivre.
Depuis le 17 mars, les rideaux des restaurants et des bars sont baissés et les lieux fermés au public. A La Réunion, les professionnels du secteur sont désabusés.
 
Covid-19 - Confinement - rideaux des restaurants et bars sont fermés au public
©Loïs Mussard
 

Aucune date de reprise

Devant l’allocution du chef de l’Etat, Emmanuel Macron, hier soir, ils étaient nombreux à espérer une date de reprise. Mais rien. Frappés de plein fouet par la crise du coronavirus, les restaurateurs ont du mal à digérer la prolongation du confinement, sans aucun indication sur une éventuelle date de réouverture de leurs établissements.
 
Jacky Courtois le gérant des restaurants Cap Méchant
©Loïs Mussard

Certains se sont déjà orientés vers les repas à emporter ou la livraison à domicile pour tenter de limiter la casse. Jacky Courtois, gérant des restaurants "Cap Méchant" accuse déjà plusieurs millions de perte de chiffre d’affaire. 95% de ses employés sont au chômage partiel et tous ses établissements sont fermés depuis un mois. 

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
©reunion
 

Des aides spécifiques ?

Dans son discours, Emmanuel Macron a laissé la porte ouverte à la discussion d’un plan spécifique d’aides aux métiers de l’hôtellerie, de la restauration, du cinéma et des événementiels culturels. En attendant d’en connaître les modalités, les professionnels de la restauration font grise mine à La Réunion et espèrent un sursaut de solidarité nationale.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live