Sécheresse : livraison d'eau pour les éleveurs des hauts de l'ouest

agriculture
livraison d'eau aux éleveurs
©Michelle Bertil
Deux à trois fois par semaine, Mikaël Ethéve, agriculteur de la Saline les Bains transporte de l'eau qu'il pompe dans un bassin du basculement d'Est en Ouest à Colimaçons pour l'amener à des éleveurs. Un service essentiel en période de sécheresse.

 
La tonne à eau, tirée par un tracteur, prend un petit chemin de terre juste au-dessous de la zone de décollage de parapente à Colimaçon. Mickaël Ethève livre depuis plusieurs années, de l'eau aux éleveurs qui sont hors du périmètre d'irrigation, entre le Plate et Trois- Bassins.Elle vient du dernier bassin de pompage du basculement d’Est en Ouest, situé à 800 mètres d’altitude et qui est chaque soir remis à niveau.

Mikaël Ethève lui-même agriculteur, est le seul à gérer cet approvisionnement depuis des années pour le compte de coopératives agricoles comme la Sicarévia. Il possède une liste de huit éleveurs qui sont alimentés dès qu’ils en font la demande. Ces derniers ont besoin de vingt à trente mètres-cube d’eau par semaine pour leurs bétails. Cette livraison est essentielle surtout en période de grande sécheresse comme c'est le cas depuis de mois.
 
remplissage de la tonne à eau
©Michelle bertil

Il nous explique que "cette situation a démarré au moment des incendies du Maido. Une année durant laquelle les hélicoptères ont pompé toutes les retenues pour pouvoir éteindre les feux. Les agriculteurs se sont retrouvés à sec très rapidement, l’Etat et Le Département leur sont venus en aide en faisant l’acquisition d’une tonne à eau pour faire fonctionner l'approvisionnement ". 

Depuis, le problème d’eau n'a cessé d'être récurrent dans les hauts de l’Ouest et les opérations d’approvisionnement ont finalement été reconduites.


Une station de refoulement d'eau très attendue


D’ici l’année prochaine, 80 éleveurs et agriculteurs pourraient être soulagés. Les travaux de la station de refoulement d’eau seront achevés, une alimentation plus pérenne qui répondra à leurs attentes et améliorera le système de Défense de la forêt contre les incendies.

Mikael Ethève a pris la route des Trois-bassins. Il doit se rendre chez Jean Richard Javeny qui possède une quarantaine de bêtes. Le niveau de sa retenue collinaire est au plus bas, il n'a pas plu depuis le mois de Juin.
 
remplissage de la retenue
©Michelle Bertil
Mikael Ethève reviendra livrer de l'eau à cet éleveur des hauts de l'Ouest en fin de semaine.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :
 
Face à la sécheresse, les agriculteurs s'organisent




  
Les Outre-mer en continu
Accéder au live