Sécurité routière : 16 permis de conduire retirés ce week-end

sécurité
Contrôles routiers : gendarmes archives
©Réunion 1ère
Les contrôles routiers de fin de semaine donnent sensiblement toujours les mêmes résultats. Cette fois, ce sont 16 conducteurs qui ont perdu leur permis. Six avaient trop bu, les autres circulaient alors qu'ils avaient consommé des stupéfiants. 
Les autorités luttent depuis des années contre la violence routière. Interdictions, obligations, condamnations et conseils ont été testés, en vain ou presque. Ce week-end, encore, les gendarmes de l'Escadron Départementale de Sécurité Routière étaient mobilisés sur le bord des routes pour contrôler les usagers de la route.

Les tests pour détecter l'usage de stupéfiants sont efficaces


Si le bilan est sensiblement identique, les kits permettant de détecter les conducteurs qui circulent après avoir usé de stupéfiants sont efficaces, 9 usagers ont dû laisser leur véhicule sur place et devront passer devant le tribunal correctionnel. Le permis de conduire leur a été retiré sur-le-champ.

Le gros des délits restent les excès de vitesse (30) et les conduites sous l'empire d'un état alcoolique (22) avec 6 chauffeurs qui présentaient un taux supérieur à 0,40 mg par litre d'air expiré.

Les 15 motards mobilisés ont également relevé :
 
  • 4 conduite sans permis ou avec permis annulé, suspendu.
  • 4 défauts d'assurance
  • 2 refus d'obtempérer - les conducteurs sont identifiés et convoqués à la gendarmerie
  • 2 infractions aux règles de priorité
  • 17 usages du téléphone en conduisant
  • 16 non-port de ceinture
  • 2 non-port de casque
  • 4 conduite sans permis ou avec permis annulé, suspendu
  • 4 défauts d'assurance
  • 2 refus d'obtempérer - les conducteurs sont identifiés et convoqués à la gendarmerie
  • 2 infractions aux règles de priorité
  • 17 usages du téléphone en conduisant
  • 16 non-port de ceinture
  • 2 non-port de casque

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live