Sécurité routière : prévention contre les rodéos sauvages dans un collège du Chaudron

sécurité
Prévention deux roues collège du Chaudron
©Marie Ange Frassati

Depuis le début de l'année, huit pilotes de deux roues sont décédés sur les routes réunionnaises. Les autorités ont décidé de multiplier les actions de prévention, ce jeudi 27 mai au matin, ils étaient dans un collège du Chaudron à Saint-Denis.

Tous les dimanches au Chaudron, les moteurs ronflent. Les rodéos sauvages occupent les rues du quartier de Saint-Denis. Ce jeudi 27 mai, des policiers ont mené une action de prévention dans un collège du même lieu.
 

Prévenir vaut mieux que guérir

Dans ce collège du Chaudron, certains élèves ont déjà assisté à des rodéos sauvages, quand des motards font le show dans le quartier. Chaque mois, la police nationale, la police municipale, des associations, la Préfecture et l'Education Nationale se réunissent pour trouver des solutions dissuasives. Ils mènent la lutte en priorité dans les villes où le phénomène est le plus fréquent.

Il faut leur expliquer que ces engins motorisés peuvent être effectivement utilisés dans le cadre de leur passion. Mais ça doit être fait dans un cadre légal, un cadre sécurisé et avec un maximum d'équipement et de protection.

Major Jean-François Lebian, chef des Unités d'Appui Opérationnel à Malartic

 

(Re)voir le reportage de Marie-Ange Frassati :

Sécurité routière : une action pour sensibiliser les jeunes qui font du deux-roues

 

Huit morts en deux roues

Même sans vouloir "faire le coq" les deux roues peuvent constituer un véritable danger pour leurs conducteurs. Depuis le début de l'année 2021, huit pilotes de deux roues ont trouvé la mort sur les routes de l'île. Le dernier en date, Anthony, 19 ans et mécanicien du quadruple champion de La Réunion de Supermotard Dylan Techer. Il avait été victime d'une collision avec une voiture, au 12ème km au Tampon, le 15 mai dernier.