Ségur de la santé : les soignants de La Réunion réclament plus de moyens

coronavirus
mobilisation CFDT chu nord
CHU Nord mobilisation en cours, jusqu'à 15h. ©Stéphane Enilorac
Ce mardi, plusieurs syndicats et collectifs hospitaliers appellent le personnel soignant à se mobiliser. Les manifestations se multiplient devant la Préfecture et les CHU Nord et Sud, pour que le gouvernement entende leurs revendications. Notamment pour un "volet outre-mer" du plan Ségur.

La CFDT, la CFTC et une intersyndicale Force Ouvrière, FSU Réunion, CGTR, Solidaires et SAIPER appellent le personnel soignant à suivre rassemblement national aujourd'hui, dans les CHU Nord et Sud et devant La Préfecture. Leurs revendications sont nombreuses mais ils espèrent surtout un "volet outre-mer" dans le Ségur de la santé.
  

Un plan Ségur volet outre-mer

Pour rappel, le 25 mai dernier, Edouard Philippe officialisait des consultations pour élaborer un plan de soutien en faveur du personnel soignant. Baptisé "Ségur de la santé" ("Ségur "en référence au nomde la rue où se trouve le ministère de la santé), ces consultations ont réunis près de 300 représentants du monde médical, qui ont assisté à l'intervention en visioconférence. En pleine crise sanitaire, cette réponse de l'exécutif était devenue très pressante. L'objectif pour le gouvernement : remotiver les troupes pour améliorer la prise en charge des patients.


Dans le cadre de ce plan Ségur (dont le rapport sera rendu fin juillet), la CFTC revendique notamment le versement de la prime COVID de 1500 € à tous les hospitaliers, une revalorisation des salaires de 300 euros, la réouverture des lits fermés avant le COVID, la titularisation des contractuels de plus de 3 ans, ou encore la pérennisation des postes de contractuels de plus d’un an.

La liste de leurs revendications : 

Tract CFTC CHU Sud 16 juin 200


Au CHU Nord, la CFDT s'est installée devant l'hôpital. Ils sont actuellement une vingtaine à manifester, d'autres personnes devraient les rejoindre au moment de la pause. Ils demandent un volet outre-mer du plan Ségur, une augmentation des salaires de l'ordre de 25% mais surtout plus de lits et de postes (près de 400 sur toute l'île). La mobilisation s'y étendra jusqu'à 15h.
 
Mobilisation CFDT CHU Nord
©Stéphane Enilorac

Entre 200 et 300 personnes manifestaient également ce matin devant la préfecture.
Manif personnel médical Préfecture
Manif personnel médical Préfecture ©Alexandra Pech
Manif personnel médical Préfecture
Manif personnel médical Préfecture ©Alexandra Pech

(Re)voir l'intervention de Jean Yves Hoareau, Président de l'Union Régionale CFTC Santé Réunion - Mayotte, dans le journal de 12h30 de Réunion la 1ère :
itw plateau Jean_Yves Hoareau CFTC

La CFTC Santé du CHU Sud, elle, prévoyait un rassemblement dès 6h de matin, devant l'enceinte de l'hôpital. Si la dégradation des conditions de travail matérielles et humaines est également pointée du doigt, le syndicat met également en avant des demandes spécifiques à sa micro-région notamment le maintien de l’activité du laboratoire de biologie moléculaire au Sud. Ils veulent aussi que le dépistage massif de la dengue et du Covid 19 puisse être également pratiqué dans le sud.

(Re)voir le reportage d'Isabelle Allane et Hermina Lasson sur la mobilisation des soignants au CHU Sud :
La mobilisation des syndicats de soignants au CHU SUD à Saint Pierre

Après l'allocution du premier ministre le 25 mai dernier, insatisfait, Expédit Lock-Fat, le secrétaire général CFDT Santé, espérait déjà "un volet outre-mer qui nous permette d'être autonomes".
 

 

Les manifestations de nouveau autorisées

Samedi dernier, le Conseil d'Etat avait levé l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes, imposée par l'état d'urgence sanitaire. Cette décision rétablie ainsi la liberté de manifester, jusqu'à 5000 personnes.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live