Seychelles : les touristes français de nouveau admis à partir du mois d'octobre

océan indien
Seychelles plage du Nord 240920
©Gabriel Robert
Dans un nouveau plan dévoilé cette semaine, le Ministre du tourisme des Seychelles a indiqué la création d'un statut spécial pour les visiteurs français à partir d’Octobre.
Deux mois après la réouverture de l'aéroport international des Seychelles, les touristes peinent à se rendre dans l’archipel. Il faut dire qu'en plus des conditions d’entrées contraignantes, de nombreux visiteurs se sont vus interdire l'accès au sol seychellois après l'augmentation des cas de covid-19 dans leurs pays. Depuis la mi-août, les ressortissants français (à l'exception des personnes de nationalité seychelloise ou les titulaires d'un permis de résidence aux Seychelles) ne sont plus admis sur le territoire.

Cette situation devrait changer à compter du 1er octobre. Le Ministre du tourisme, Didier Dogley, a annoncé la mise en place d'un nouveau statut pour les voyageurs français, allemands, italiens, autrichiens, suisses, britanniques et émiriens. En 2019, ces derniers représentaient près de 80 % des touristes aux Seychelles. Les deux tiers de l’économie des Seychelles reposent sur l'industrie du tourisme.

 

Des mesures strictes pour des visiteurs à risque


À compter du 1er octobre, les touristes français souhaitant profiter du cadre idyllique des Seychelles devront présenter un test PCR négatif datant de 48 heures avant leur départ. Une fois sur place, ils pourront séjourner dans l'un des établissements certifiés pour cet accueil spécial et ne pourront quitter les lieux pour une période de 5 jours.

Une fois ce délai passé, un second test PCR sera effectué; s'il est négatif, le visiteur sera libre de poursuivre ses vacances sans grande contrainte. Si le résultat du test est positif, il devra cependant rester dans un hôtel agréé. L'obtention de l'autorisation de sortir de cet établissement sera délivrée par le Département de la Santé Publique. 

 

Une autorisation de séjour en ligne 


Depuis le 17 septembre, tous les voyageurs qui envisagent de séjourner au Seychelles doivent s'inscrire et obtenir une autorisation de séjour sur une plateforme en ligne d’un nouveau genre. Après avoir renseigné le détail de leurs vacances, les futurs visiteurs devront débourser 50 euros notamment pour prendre en charge une partie du dispositif mis en place à leur arrivée. 

 

“Une destination sûre”


Depuis le début de la pandémie, les Seychelles ont enregistré 139 cas de covid-19 sur l'ensemble des 115 îles que compte le territoire. L'office du tourisme profite de cette bonne gestion de crise pour promouvoir “une destination sûre”.

La nouvelle campagne en ligne lancée ce mercredi n'aura probablement pas de retombée immédiate, mais "elle permet d'assurer une visibilité de la destination" estime Sherin Francis, directrice de l’office du tourisme des Seychelles.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live