Seychelles : les Africaines chefs d'entreprises unies grâce à internet

internet
womenconnect.org août 2020
©Réunion la 1ère
Le site womenconnect.org a été créé aux Seychelles. Il a été lancé fin août 2020 pour permettre aux chefs d'entreprises africaines de s'entraider en cette période post-covid. La pandémie complique les déplacements, d'où l'idée qui a fleuri dans l'archipel.
Après seulement quelques jours d'existence, womenconnect.org rencontre un vrai succès. Le site et son application ont pu s'appuyer sur le COMESA (Common Market for Eastern and Southern Africa ou Marché commun de l'Afrique orientale et australe) qui compte 21 pays et 475 millions de citoyens.

Wommenconnect espère s'implanter très vite dans 38 des 54 pays que compte le continent africain. Son but est de permettre aux femmes qui entreprennent de partager leur savoir et leurs questions. Il revient à la base du net et de la force de sa mise en réseau. 
Non seulement, ce site servira de lieu d'exposition, mais aussi d'échange intellectuel.  
 

Le lancement du site correspond au lancement de l'Orange Day


Cet outil, qui naît de la crise sanitaire, perdurera bien après.  Mpundu Kapwepwe, la secrétaire générale du COMESA, présente aux Seychelles, pour cet événement soutient l'initiative : "Ce site aidera les femmes, entrepreneurs, à apprendre les unes des autres et à s’inspirer de la banque de ressources la plus complète pour obtenir des informations sur divers aspects de la conduite des affaires".

La date du 25 août 2020, pour lancer le site et son application, n'a pas été choisie par hasard. Elle correspond à l'Orange Day, le jour du début officiel de la campagne internationale de sensibilisation dans le monde de la lutte contre les violences à l'égard des femmes, souligne Seychelles News Agency.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live