réunion
info locale

La SNSM de Saint-Pierre de nouveau opérationnelle

sécurité
Quatre plongeuses secourues par la SNSM au large de Petite-Ile 160919
©Laurent Pirotte (Réunion la 1ère)
Les sauveteurs en mer de Saint-Pierre sont de nouveau opérationnels ce mercredi. Ils ne pouvaient plus se risquer mer en cas d'alerte, car leurs gilets de sauvetage n'étaient plus aux normes. Ils ont reçu en fin d'après-midi les autorisations nécessaires pour accomplir leurs missions   
 
On les appelle " les anges gardiens de l’océan ". Leur mission sauver des vies humaines 24h/24 et toute l’année. Des marins engagés de manière bénévole dans les opérations de secours et de recherche en mer dés qu'il le faut, et qui y laissent parfois leur propres vies. Cela est arrivé on s'en souvient, pour 3 d'entre-eux en juin dernier aux sables d'Olonne, leur bateau a chaviré. 


Des sauveteurs en panne de gilets  


Les sauveteurs des stations de Saint-Pierre et de Saint-Gilles étaient jusqu'à ce mercredi très embêtés si une situation de détresse se présentait à eux. Car pour pouvoir sortir en mer, matériel de sauvetage, radeaux de survie ou autre systême incendie doivent être conformes, et surtout au complet. C'est le cas des gilets que les naviguants doivent impérativement endosser avant de prendre la mer comme lors des opérations de secours, sauf que la date de validité des brassières n'était plus valable. " C'est une grande responsabilité en cas d'accident. Lorsqu'on les a reçues en début d'année la date de validité s'arrêtait à septembre "  précisait Bernard Goguillon, le président de la SNSM de Saint-Pierre, joint ce mercredi par téléphone.  
 
20131127 SNSM 02
©SNSM
En fin de journée tout est rentré dans l'ordre notamment pour la station de Saint-Pierre. Elle a reçu toutes les autorisations des Affaires Maritimes, de la Préfecture, et du CROSS ( Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage )pour intervenir en cas de besoin.
Publicité