TAAF : le Marion Dufresne largue les amarres

sciences
Le retour du Marion Dufresne à La Réunion avec à son bord les 75 étudiants de l’Ecole Bleu Outremer
Le retour du Marion Dufresne à La Réunion avec à son bord les 75 étudiants de l’Ecole Bleu Outremer ©Céline Latchimy
Ce jeudi 4 août, le Marion Dufresne lève l'ancre pour rejoindre les Terres australes et antarctiques françaises. A son bord, 3 nouveaux chefs de district austraux rejoignent leurs bases respectives après 2 semaines de formation.

Le bateau ravitailleur des TAAF, Terres australes et antarctiques françaises était de retour le 27 juillet dernier, avec à son bord 75 élèves de l'Ecole Bleu Outremer. 

A cette occasion, le Marion Dufresne est devenu une école flottante avec pour objectif de sensibiliser aux enjeux environnementaux dans les territoires ultramarins. 

Après 15 jours de formation intense, à Paris puis à La Réunion, l'équipage est enfin prêt à reprendre le cap vers les TAAF. 

Deuxième rotation de l'année

C'est sa deuxième rotation de l'année, le Marion Dufresne largue les amarres. Ravitaillements habituels de denrées alimentaires, de matériels, mais également de 450 "big bags" pour les projets de rénovation des bases : cale et hangar d'Amsterdam.

A son bord, 58 personnels vont assurer la relève sur les bases, dont 3 nouveaux chefs de districts austraux : les îles Saint-Paul et Amsterdam, Kerguelen, et l'archipel Crozet. Ces nouveaux chefs de district sont accompagnés par Charles Giusti, préfet, administrateur supérieur.

Ces chefs de districts auront pour mission d'assurer la bonne exécution des programmes logistiques, scientifiques et de préservation de l'environnement.