En échange d’un téléphone, un homme tente d’attirer un collégien dans sa camionnette blanche

faits divers le tampon
téléphone illustration
(Photo d'illustration) ©Imaz Press

Mardi dernier, un jeune du collège de la Châtoire, au Tampon, a peut-être échappé à une tentative d’enlèvement. Un homme dans une camionnette blanche a tenté de l’attirer avec un téléphone. La principale du collège met en garde enfants et parents. Une plainte est déposée.

"Il faut être en alerte" : c’est le message que veut faire passer la principale du collège de la Châtoire, au Tampon. Mardi dernier, un homme circulant dans une camionnette blanche a tenté d’attirer dans sa voiture un enfant sur le chemin du collège. Il lui aurait proposé un téléphone.

"Il peut aller ailleurs"

"Pour certains élèves, avoir un i phone c’est tentant, remarque Christine Farran, principale du collège de la Châtoire. J’ai bien peur que de cette façon il arrive à attirer des élèves dans ses filets. Je veux surtout que ça serve aux autres quartiers, car si cet individu sort de la Châtoire, il peut aller ailleurs, il faut être en alerte".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 

Une camionnette blanche circulerait aux abords des établissements scolaires avec un homme attirant les enfants dans sa voiture en échange d’un i phone

 

Attiré avec un téléphone

Mardi dernier, un jeune collégien de 6ème rentre déjeuner à son domicile. En retournant au collège, sur sa route et sous la pluie, l’enfant de dix ans chute dans l’escalier glissant se situant devant le centre commercial de la Châtoire.

"Lorsque mon fils est tombé, un homme s’est approché de lui en lui demandant si ça allait, il lui a répondu que oui et il a insisté en lui demandant où il allait, raconte la maman du collégien. Mon enfant a senti le danger, car l’individu lui a demandé s’il voulait qu’il le ramène. Il lui a dit non. L’homme est alors retourné dans sa fourgonnette blanche. Il s’est rapproché de mon fils, a ouvert sa fenêtre et il lui a dit que s’il venait avec lui, il lui donnerait un téléphone portable. Il a senti le danger et il a couru jusqu’au collège".

Le collégien a décrit un individu à la peau blanche, d’environ 1m80 et avec des cheveux roux. Une plainte a été déposée à la gendarmerie du Tampon. Plusieurs témoignages identiques auraient été recueillis. 

Deux collégiennes abordées à Bras-Panon

Par ailleurs, mardi matin, près du collège de Bras-Panon, deux jeunes filles ont aussi été abordées par un homme en voiture qui était en train de se masturber. Elles ont été entendues par les gendarmes.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live