Grève chez les sages-femmes de la clinique Durieux au Tampon, la maternité est fermée

océan indien le tampon
Sages-femmes en grève maternité du Tampon La Réunion
Sages-femmes en grève à la maternité du Tampon ©Céline Latchimy
Depuis le mardi 13 avril, les dix-huit sages-femmes de la clinique Durieux au Tampon sont en grève. Un mouvement en écho à une manifestation nationale en cours depuis près de deux ans.

Un mouvement social est en cours depuis le mardi 13 avril à la clinique Durieux du Tampon. Les dix-huit sages-femmes de l’établissement, soit la totalité de l’effectif, ont entamé une grève illimitée.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

Les 18 sages-femmes de la clinique Durieux sont en grève illimitée, la maternité est fermée jusqu'à de nouvelles négociations

Après la fermeture de la salle de naissance, c’est au tour de la maternité d’avoir portes closes. En clair, il n’y a plus d’accouchement possible dans l’établissement.

On est confrontée à des mamans qui sont forcément déçues de ne pas pouvoir accéder à nos services. C’est très difficile de faire peser ces contraintes là sur les usagers de la clinique (…) mais elles sont très conciliantes et nous encouragent dans notre démarche.

Claire Lebon, sage-femme.
Sages-femmes en grève maternité du Tampon La Réunion
Sages-femmes en grève à la maternité du Tampon ©Céline Latchimy

Des revendications qui font écho à celles de l’Hexagone

Leurs revendications suivent celles des sages-femmes de l’Hexagone dont le mouvement de protestation a été initié il y a près de deux ans déjà.

Ces sages-femmes réclament :  

  • Évolution des effectifs
  • Reconnaissance du caractère médical de la profession
  • Revalorisation des salaires

Une première réunion avait déjà eu lieu entre la direction de la clinique Durieux et les sages-femmes, mais aucun accord n’a été trouvé.

On reste motivée jusqu’à l’obtention de nos revendications.

Claire Lebon, sage-femme.

Par arrêté préfectoral, le service maternité est donc fermé jusqu’au mardi 19 avril. A cette date, une nouvelle rencontre aura lieu avec la direction de la clinique Durieux pour tenter de trouver des solutions adaptées. 

 

En terme d’organisation, les patientes qui doivent accoucher sont donc redirigées vers le CHU de Saint-Pierre afin d’assurer la continuité des soins.