réunion
info locale

Miel Vert 2020 : les apiculteurs retrouvent le sourire

agriculture le tampon
ruche et abeilles
©Loïs Mussard (Réunion la 1ère)
Près de 300 000 visiteurs sont attendus à la Plaine-des-Cafres pour cette 37ème édition. Comme toujours, les abeilles et leur miel bien entendu sont à l’honneur. D’autant que cette année, la filière se porte mieux, les apiculteurs ayant gagné du terrain dans la lutte contre le Varroa.
2019 a été une bonne année. Les conditions climatiques ont été favorables, permettant une bonne floraison notamment, mais ce n’est pas la seule raison. "On commence aussi à maîtriser le Varroa", explique François Payet, président du syndicat apicole de La Réunion.

Des formations ont été dispensées pour apprendre aux apiculteurs à utiliser les bons traitements pour lutter contre le parasite. Après deux années très difficiles, ils commencent donc à retrouver le sourire.
 
Miel vert 2020 030120
©Réunion la 1ère

Baies roses et letchis, moins de miel vert en revanche

Résultats : une bonne miellée de baies roses et une miellée de letchis bonne dans le Sud, mais décevante dans l’Est. Côté miel vert, celui obtenu à partir des fleurs de Tan Rouge, c’est plus compliqué. Le précieux nectar se fait plus rare cette année.
 
Mile vert 2020 tampon  plan de Tan Rouge pour le miel vert 030120
Plan de Tan Rouge pour le Miel Vert ©Sophie Person (Réunion la 1ère)

Ces arbres de forêts sont en train d‘être replantés dans les Hauts de l’île. Pour l’heure, l’arbre se trouve principalement du côté de la Plaine-des-Palmistes, des Makes ou encore du Tèvelave.

Ce miel si particulier, au reflet vert et au "goût de bois", rappelle à ceux qui l’ont connu le miel lontan "qui se mangeait en gaufre dans les ruches sauvages", explique Pascal Fontaine, apiculteur producteur de miel vert.
 
Pascal Fontaine, apiculteur bio
Les professionnels comme Pascal Fontaine ont décidé d'adopter des protocoles de traitement spécifiques pour endiguer les dégâts occasionnés par le varroa. ©Loïs Mussard (Réunion la 1ère)

Une journée apicole ce dimanche

La journée du dimanche 5 janvier sera la journée apicole de cette 37ème édition de Miel Vert. L’occasion pour la filière de faire le point et d’évoquer les projets et perspectives des années à venir.

Dans le gymnase, un plan de sélection d’abeilles résistantes au Varroa sera ainsi présenté par Olivier Esnault. Un ingénieur sélection prendra ses fonctions à partir du 15 janvier pour mettre en place des lignées d’abeilles en ce sens.
 
Jean-Paul Cascade est apiculteur à Ruisseau Blanc à La Montagne.
©Delphine Poudroux
Outre la vigueur des cheptels, il sera également question de leur bonne santé par leur alimentation, à savoir les plantes. Un projet Endémiel doit être mené sur la commune du Tampon. Il consistera en la création d’une route de 36 km comprenant plus de 50 000 plantes mellifères, indigènes et endémiques, riches en nectar et en pollen.


Mais Miel Vert, c’est aussi un des plus grands rendez-vous agricole de La Réunion. Ainsi, du 3 au 12 janvier, 600 animaux sont également exposés sur le site du champ de foire, au 23ème km au Tampon, durant ces 10 jours consacrés à " la ferme en fête ".

 
Publicité