Cyclone Emnati : la Plaine des Cafres toujours en proie aux conditions météorologiques dégradées

océan indien plaine des cafres
La Plaine des Cafres inondée
La Plaine des Cafres inondée après le cyclone Emnati ©Réunion La 1ère
Les habitants de la Plaine des Cafres n’ont aucun répit depuis quatre jours. Si l’alerte rouge a été levée ce lundi 21 février et que le cyclone Emnati s’éloigne des côtes réunionnaises, le vent fort et les trombes d’eau continuent de perturber la vie des résidents.

Quand on regarde le temps qu’il fait ce mardi 22 février à La Réunion, on se demande si le cyclone Emnati est encore dans les parages. Les fortes rafales de vent et les trombes d’eau jouent les prolongations, notamment à la Plaine des Cafres.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère

Plaine des Cafres : des habitants lassés

Depuis quatre jours, les habitants des hauts du Tampon n’ont aucun répit.

Catastrophique. Le vent, la pluie… On sort par obligation, pas parce qu’on en a envie.

Habitante de la Plaine des Cafres

Certains profitent ainsi du mauvais temps pour effectuer quelques travaux dans leurs habitations, notamment ceux qui ont subis des infiltrations d’eau.

Il est tombé 259 millimètres de pluie à Bois-Court, 243 à la Plaine des Cafres. Conséquences, les ravines débordent, les radiers sont submergés et l’aire de piquenique de Bourg-Murat s’est transformée en lac.

Aire de piquenique de Bourg-Murat à la Plaine des Cafres
L'aire de piquenique sous les eaux après le passage du cyclone Emnati ©Réunion La 1ère

Des conditions météorologiques qui ne devraient pas s’améliorer au fil des heures. Les prévisionnistes de Météo France Océan Indien annoncent en effet des rafales de l’ordre des 80km/h pour demain du côté de la Plaine des Palmistes.

Pour ce qui est de la pluie, le ciel de La Réunion continue de se décliner en nuances de gris au moins jusqu’à vendredi. Seul l’ouest du département devrait bénéficier de quelques éclaircies.