Sentier de Grand Bassin: l'ONF lance 2 mois de travaux

sécurité le tampon
20140625 grand bassin
©reunion1ere
Sur le sentier de Grand Bassin, cinq ouvrages constitués de filets sur 150 mètres de longueur ont été détruits sur deux couloirs. L'ONF vient de lancer 2 mois de travaux de sécurisation
Dans le cadre des travaux de sécurisation du sentier reliant Bois Court à Grand Bassin, la Direction Régionale de l’ONF annonce officiellement des travaux pour faciliter et rendre dans les meilleurs délais l'accès aux habitants de Grand Bassin et aux randonneurs. 


Un sentier dégradé par les pluies de janvier 2020 

 

Le sentier a été fermé le 25 janvier 2020 par arrêté du préfet de manière préventive, après l’annonce par Météo France d’importantes pluies à venir avant le week-end des 25 et 26 janvier. Suite à ces fortes précipitations, l'ONF a relevé d'importants dégâts sur le sentier. 5 ouvrages constitués de filets sur 150 mètres de longueur ont été détruits sur deux couloirs. 

L’expertise menée par l’ONF pendant la première quinzaine de février a permis de quantifier les dégâts (filets détruits et zones instables) et de déterminer les travaux à effectuer. Le chantier a débuté le 21 février. La durée des travaux est d’environ deux mois si les conditions de sécurité sont réunies et si aucun élément extérieur comme la météo ne perturbe le chantier

Deux phases de travaux ont été retenues pour une réfection du linéaire : une première opération de purges de sécurisation sera réalisée sentier fermé pour des raisons de sécurité. Une fois cette phase réalisée, une expertise déterminera si les conditions de sécurité sont réunies pour une éventuelle réouverture.

Sentier Grand Bassin
Sentier de Grand Bassin (photo d'archives) ©ONF

La seconde phase de travaux consistera à enlever les ouvrages détruits et remettre le sentier en état. Pour rappel, le sentier alternatif Mollaret est ouvert au public et permets l’accès vers Grand Bassin en tout temps et doit être utilisé lorsque le sentier est principal est fermé pour des raisons de sécurité. En application de cet arrêté préfectoral, il est demandé à tous les usagers de respecter les interdictions en vigueur pour la sécurité de tous.