réunion
info locale

Pour la Toussaint, offrons des fleurs pas des moustiques

religion
Cimetières
Cimetière fleuri à la Réunion ©Réunion1ère
L’ARS rappelle que les cimetières sont des lieux propices au développement des moustiques.
Pour éviter la prolifération des larves, il ne faut pas mettre de l’eau dans les vases à fleurs, mais du sable mouillé.
La prolifération des moustiques n’est pas due seulement à la chaleur qui arrive, mais aussi en partie à l’eau stagnante que l’on trouve notamment début novembre dans les cimetières.
La Toussaint avait provoqué un pic dans la contamination du chikungunya dans l’île.
La forte fréquentation des cimetières, où de nombreux vases contiennent des gites larvaires favorise la propagation des maladies transmises par les moustiques.
 
Pour éviter la prolifération des moustiques, les personnes qui se rendent dans les cimetières sont invitées à utiliser le sable humide mis à disposition par les mairies à l’entrée des cimetières, pour remplacer l’eau, dans les vases à fleurs.

En images avec Sigrid Chane kaye Bone, Marie Redortier et Bruno Rosalie.
©reunion


 
Publicité