Trafic de stupéfiants : perquisitions et interpellations

faits divers
GiGN en intervention à Prima
©Nathalie Rougeau (Réunion la 1ère)
L'affaire de ce mardi 17 avril 2018 n'a pas de lien avec celle de la veille. Pourtant, là aussi, il est question du démantèlement d'un réseau de trafiquant de drogues. Une centaine de gendarmes étaient mobilisés pour une dizaine d'arrestations sur quatre communes.
Les gendarmes du GIGN ne chôment pas depuis le début de la semaine. Ce mardi 17 avril 2018, ils étaient à nouveau sur le pied de guerre. Ils sont intervenus à Bellepierre pour interpeller un dénommé Sébastien, âgé de 29 ans. En compagnie du suspect, ils se sont ensuite rendus, chez son père à commune Prima afin de procéder à une perquisition nous apprend Nathalie Rougeau de Réunion la 1ère.
Perquisition qui se serait révélée fructueuse.
Arrestation GIGN
©Nathalie Rougeau (Réunion la 1ère)
Au même moment, des militaires procédaient également à des arrestations sur les communes du Tampon, Saint-Joseph et Saint-Pierre. Là aussi, le déploiement des forces de l'ordre n'est pas passé inaperçu. Au total, une dizaine de suspects sont en garde à vue. Tous seraient impliqués dans un vaste réseau de trafic de stupéfiants et de médicaments. Une affaire suivie par un juge du tribunal de grande instance de Saint-Pierre.
©reunion


Reportage : Nathalie Rougeau, Marie-Ange Frassati
Montage : Bruno Rosalie

 

©reunion