Un traileur s’engage contre les violences faites aux femmes

société
Yanick Dournel s'engage contre les violentes faites aux femmes
Yanick Dournel s'apprête à réaliser l'aller-retour entre Saint-Philippe et le site de la Redoute à Saint-Denis ©DR
Yannick Dournel s’apprête à courir 340 km -un aller-retour entre Saint-Philippe et Saint-Denis- afin de sensibiliser la population sur la problématique des violences faites aux femmes et récolter des fonds pour les associations Femmes Solid'Air et Fanm en Lèr.
C’est un beau défi que s’est lancé le traileur Yannick Dournel. Le sportif a décidé de s’engager dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Un fléau contre lequel sont mobilisés depuis plusieurs années déjà aussi bien les pouvoirs publics que les associations.

Installé dans l’île depuis le mois de décembre, Yannick Dournel a, lui, décidé de courir pour soutenir la cause. Il s’apprête à faire un aller-retour de 340 km entre Saint-Philippe et Saint-Denis, à La Redoute, en passant par le volcan. Et cela en seulement trois jours.

Retrouvez l’interview de Yannick Dournel dans le journal télévisé de Stéphane Enilorac sur Réunion La 1ère
 
Violences intrafamiliales : un traileur s'engage pour dire stop

On l’aura compris, le traileur s’est inspiré de l’ancien parcours de la Diagonale des fous, et cela jusque dans le nom de son bienveillant challenge : « la Diagonale dans tous ses états ». La course aura lieu  du 10 au 13 août prochain.

L’objectif est de mettre en lumière les associations Femmes Solid’Air et Fanm en lèr qui luttent au quotidien contre les violences faites aux femmes. « C’est dans mon ADN et dans ma vie, j’ai croisé de nombreuses femmes qui ont traversé ce genre d’événements tragiques », souligne Yannick Dournel.
 

Ce matin, le sportif se trouvait à la grotte des premiers Français, à Saint-Paul, aux côtés des membres de ces associations. A leurs côtés également, l’association Tolérans. Une cagnotte sera également mise en ligne pour récolter des fonds. Pour se renseigner, il suffit de se rendre sur les comptes Facebook de Femmes Solid’Air et Fanm en lèr.
 
Un trail pour soutenir les associations luttant contre les violences faites aux femmes
Ce samedi matin, les associations Femmes Solid'Air, Fanm en lèr et Tolérans étaient réunies aux côtes de Yannick Dournel, à la grotte des premiers Français ©Adjaya Hoarau


 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live