réunion
info locale

Terrorisme : transféré à La Réunion, l'Egyptien est incarcéré à Domenjod

justice
Arrivée à l'aéroport Rolland-Garros de Naïl Varatchia oct 2019
©ImazPress Réunion
L’Égyptien est de retour à La Réunion. Il a été transféré de l’aéroport vers Domenjod, ce 8 octobre 2019. Il a été condamné, en appel, à huit ans de prison en juin 2018, pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. Il devrait être remis en liberté en 2022.
Le transfert de Naïl Varatchia se voulait discret, mais difficile de dissimuler l’escorte de policiers cagoulés et lourdement armés qui étaient chargés de réceptionner « l’Égyptien ». Le dionysien avait été interpellé en juin 2015 à La Réunion et condamné en juin 2018, à 8 ans de prison dont les deux tiers assortis d’une période sûreté, pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et apologie du terrorisme, n’a pas suivi le parcours habituel des passagers. Bien avant que l’avion ne se pose sur la piste de l’aéroport Rolland-Garros, le dispositif pour transférer le prisonnier vers Domenjod était déjà en place. 
Escorte pour Naïl Varatchia dit l'Egyptien octobre 2019
©ImazPress Reunion
 

Libérable en 2022


Aujourd’hui âgé de 26 ans, Naïl Varatchia est suspecté d’avoir convaincu plusieurs Réunionnais de s’envoler vers la Syrie et l’Irak pour intégrer les rangs de Daech. Selon l’accusation, il exerçait son influence sur six personnes. L’une d’elle était originaire de Saint-André. Elle a été tuée en Irak en avril 2015.
Que représente l’Égyptien et quelle peut être son influence ? Le milieu carcéral est un particulièrement sensible. Naïl Varatchia devrait faire l’objet une étroite surveillance. 
Le jeune homme n’ignore certainement pas que le moindre incident retardera sa libération. Une liberté qui lui est accessible, normalement en 2022.


Les images et la vidéo ont été réalisées par Imaz-Press
Publicité