publicité

Transfert des affiliés du RSI au régime général : « Pas le droit à l’échec » selon Christophe Madika (directeur de la CGSS)

Depuis janvier 2018, le RSI, régime social des indépendants, n'existe plus. La protection sociale des travailleurs indépendants est confiée au Régime général de la sécurité sociale. Où en est-on 5 mois après ? 

Christophe Madika, directeur de la CGSS
Christophe Madika, directeur de la CGSS
  • Bruce Régent
  • Publié le
« Les problèmes informatiques se transfèrent aussi ! » Voilà pourquoi les ex-affiliés au RSI ne doivent pas rêver tout de suite à une couverture sociale sans anicroches. Mais pour le directeur de la CGSS de la Réunion, invité de la1ère ce lundi, un vrai travail va se faire « sur la qualité des fichiers ».

Histoire de faire oublier les appels de cotisations fantaisistes, les régularisations énormes et les encaissements non pris en compte. Pour l’instant les travailleurs indépendants, commerçants et artisans sont dans une période de transition qui se terminera au plus tard le 31 décembre 2019. «On est regardé avec beaucoup d’attention par les pouvoirs publics et on nous a fait savoir qu’on n’avait pas le droit à l’échec », dit Christophe Madika.


A effectifs constants


Ces changements vont-il s’accompagner de recrutements ? Il y a peu de chance selon le patron de la Sécu locale : « En ce moment, la mode n’est pas à l’augmentation des effectifs, bien au contraire. Mais nous allons mettre en place un "parcours attentionné " avec un accueil spécifique ».

Convention avec la chambre de métiers


C’est une convention cadre qui doit accompagner les entreprises artisanales dans leur développement. Surtout au moment de l’installation ou de la transmission de l’entreprise. Il s’agit aussi de participer à la prévention des risques professionnels.

Une partie du centre de formation sur le travail en hauteur a d’ailleurs déjà été financé par la CGSS. Il en sera de même pour l’amiante. C’est bien un investissement pour la CGSS qui espère ainsi éviter des accidents du travail et le versement des indemnités qui suivent. Comme l’essentiel des ressources de la Sécurité Sociale est lié au travail, l’organisme a tout intérêt à ce que l’activité économique se porte bien.

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play