Transports en commun : la préfecture annonce un renforcement du protocole sanitaire

transports
bus citalis covid ticket 220221
©Olivier de Larichaudy

Les syndicats de transport de voyageurs s’étaient mobilisés pour faire évoluer les règles sanitaires dans les transports en commun. Une réunion s’est tenue hier en préfecture. Ce vendredi, le renforcement du protocole sanitaire est annoncé.

Avec la prolongation du couvre-feu de 18h jusqu’au 5 avril, les aménagements dans les transports en commun, pour les différents réseaux de l’île, le sont également. Ainsi, l’offre de service est maintenue à un niveau normal à partir de 18h pour permettre à chacun de rentrer chez soi.

La régulation des flux de passagers est opérée dès 16h pour limiter un surplus d’affluence dans les bus. Un service de transport à la demande à la demande pourra même être envisagé pour le réseau Estival, indique la préfecture. Les usagers peuvent se renseigner auprès des réseaux de transport dès aujourd’hui.

Les transports restent également totalement assurés, même après 18h, pour que les élèves puissent rejoindre leur domicile. Il leur suffira de présenter leur carnet de correspondance en cas de contrôle.

Le protocole sanitaire doit être renforcé

La préfecture indique également que les dispositifs sanitaires sont maintenus et renforcés, de manière différenciée sur le territoire et suivant le type de bus. Les derniers bus non-équipés de protection des conducteurs le seront dans les prochaines semaines. Les autorités précisent que les sièges placés à droite des conducteurs sont déjà neutralisés dans les ¾ des bus.

Du gel hydro-alcoolique seront accessibles dans les principales stations et gares routières pour que les usagers y aient recours avant chaque montée. Des campagnes de dépistage régulières devraient enfin être menées à destination des personnels et des usagers.

Port du masque, les contrôles renforcés

Le port du masque reste obligatoire dans les bus comme dans tout espace public. A compter de lundi 22 mars, les contrôles seront renforcés au niveau des gares routières et à la sortie des bus. Les polices municipales et les médiateurs seront mobilisés.

Les contrôles sont déjà effectués régulièrement à l'image de celui mené ce vendredi à Saint-André.

Le reportage de Réunion la 1ère.

Mesures Covid : opération de contrôle dans les bus de l'Est ©Réunion la 1ère

La vente de tickets à bord maintenue

En revanche, la vente de tickets à bord est maintenue. Pourtant, les syndicats de transport de voyageurs s’y sont montrés fermement opposés. Mobilisés depuis plusieurs semaines, ils réclamaient en effet un renforcement des dispositifs sanitaires dans les transports en commun, exigeant le retour à un protocole sanitaire similaire à celui mis en place à la sortie du confinement.

Hier encore, jeudi 18 mars, l’intersyndicale FO Transports 974 et CFDT Transports s’est rassemblée devant la préfecture alors qu’une réunion s’y tenait avec les Autorités Organisatrices du Transport.

8 conducteurs contaminés en un an

La préfecture précise enfin que depuis le début de l’épidémie en mars 2020, seulement 8 conducteurs ont été détectés positifs au Covid à La Réunion. Les autorités estiment que cela est le signe que " les transports en commun grâce au bon respect es gestes barrière sont engagés dans une forte maîtrise des risques ".

Plus largement, au niveau national, les transports en commun représentent moins de 1% des foyers de contamination au Covid, comme l’a énoncé le ministre en charge des transports, Jean-Baptiste Djebarri, en octobre 2020.