Transports: les policiers contrôlent les attestations dérogatoires dans les bus

coronavirus
Covid-19 - Contrôles CITALIS
©Florence Bouchou
Les forces de l'ordre ont mené un contrôle ce matin à Saint Denis, dans les bus de la Citalis. Depuis le début du confinement, l'entreprise de transports a réorganisé ses services sur les principales lignes du chef-lieu
Les policiers sont partout. Sur le bord des routes, mais aussi dans les gares routières. Ce mercredi matin à Saint-Denis, les usagers du réseau Citalis ont eu droit un contrôle-surprise des forces de l'ordre. Depuis le début du confinement, l'entreprise de transports a réorganisé ses services sur les principales lignes du chef-lieu. 
Covid-19 - Contrôles CITALIS
©Florence Bouchou
Cette fois-ci il n'était pas question de contrôler la validité des titres de transport mais de vérifier les attestations de déplacement dérogatoires. Jusqu'au 15 avril, les déplacements à pied, en voiture, en moto ou en bus sont réglementés. 
Covid-19 - Contrôles CITALIS
©Florence Bouchou
Malgré un service restreint et la période de confinement, les bus de la Citalis sont toujours aussi utilisés. Après une matinée de contrôle, il semblerait que la majorité des passagers avaient en leur possession cette fameuse attestation dûment signée. 

Tous ceux qui n'avaient pas ce document ont été sanctionnés. Ils ont écopé d'une amende de 135 euros. En cas de récidive, cette amende passera à 200 euros. La Polce Nationale a renouvelé ses messages de prévention sur les réseaux sociaux. 
(Re)voir le reportage de Florence Bouchou et Alix Catherine
 



 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live