Trois bouches éruptives au Piton de la Fournaise

catastrophes naturelles
Lueurs volcan dans le ciel de Petite Ile
Depuis le littoral, la réverbération des laves dans les nuages colorent le ciel, comme ici, à la Petite-Ile, dans le sud de l'île. ©Loïs Mussard

L’activité au Piton de la Fournaise se poursuit depuis le 09 Avril et se maintient. Les scientifiques parlent ce jeudi 15 Avril de l’existence de 3 bouches éruptives et s’inquiètent. Un bras de lave menace l’une des stations sismologiques de l’Observatoire.

Le Piton de la Fournaise fait toujours son show là-haut, avec la tête dans les nuages. Le trémor est stable, nous apprend l’Observatoire de la Plaine des Cafres, mais les écrans montrent ce jeudi trois bouches éruptives, une principale et deux plus petites, et de plus faible activité en aval. Le front de la coulée, toujours en haut des grandes pentes, n’a pas évolué depuis mercredi.

Plusieurs petites secousses ont été enregistrées par les instruments de l’Observatoire, 28 sur les dernières 24 heures, des séismes volcano-tectoniques superficiels situés sous les cratères sommitaux et les flux de CO 2 sont à surveiller car en augmentation.

"Ce paramètre sera à suivre ces prochains jours car une telle augmentation suggère un nouvel apport de magma profond (niveau mantellique) ".

OVPF-IGPF

Le Piton de la fournaise en direct
©Observatoire volcanologique / IRT

Une station de surveillance menacée

L’Observatoire a sollicité l’aide aéroportée de la gendarmerie. Une de ses stations sismologiques est menacée par un bras de lave vers le sud. Une déviation est intervenue après une cassure dans le chenal de la coulée principale. Cet instrument de surveillance doit être sauvé rapidement.

Une webcam en direct

L'Observatoire propose de suivre l'évolution de l'éruption en direct grâce à une webcam orientée vers le Dolomieu et l’enclos Fouqué depuis le Piton de Bert. Des images qui sont actualisées toutes les demi-heure, de jour comme de nuit. Et qui sont disponibles sur le site de l'Ile de La Réunion Tourisme.