Un canyoniste victime d'une chute mortelle à Takamaka

faits divers
PGHM
©Réunion 1ère
Le PGHM est intervenu en milieu d'après-midi à Takamaka où un canyoniste âgé d'une cinquantaine d'années a été victime d'une chute mortelle. Il se trouvait en compagnie de quatre proches.
Les hommes de Peloton de gendarmerie en haute montagne (PGHM) sont intervenus cet après-midi, aux alentours de 16 heures, au niveau du site de Takamaka, à Saint-Benoît, pour secourir un canyoniste victime d'une chute.

Les secouristes n'ont rien pu faire pour ce canyoniste qui a succombé à ses blessures suite à cette chute survenue lors d'une descente en rappel. Il s'agit d'une personne qui vivait dans l'île et qui était âgé d'une cinquantaine d'années.
 

Ses amis en état de choc


Ce sont les trois personnes qui l'accompagnaient qui ont donné l'alerte. Ils étaient auditionnés par les gendarmes sur les circonstances de ce drame en cette fin de journée. Des hommes encore en état de choc, indique l'une de nos sources.

Comme le veut la procédure en pareil cas, le matériel utilisé par ce groupe de canyonistes a priori aguerris, puisqu'ils n'étaient pas encadrés par des professionnels, a été saisi afin de vérifier notamment s'il n'y a pas eu de défaillances techniques ou encore si le drame découle d'une erreur humaine.
Les Outre-mer en continu
Accéder au live