Un important panache de gaz observé au Piton de la Fournaise

catastrophes naturelles
Panache de gaz au volcan du Piton de la Fournaise
©Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise

Un important panache de gaz s’est formé dans la région du volcan. La plus grande prudence est recommandée car ce dioxyde de soufre dégagé par le Piton de la Fournaise peut représenter un danger notamment pour les personnes souffrant de difficultés respiratoires.

L’Observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise a publié ce mercredi 12 mai des images de la région du volcan semblant plongée dans une sorte de brouillard. Cet impressionnant panache est en réalité composé de gaz : du dioxyde de soufre et d’autres particules fines.

Ce tapis de brouillard se concentre dans l’enclos, d’où émerge le Dolomieu. Le phénomène n’est pas inédit. On a pu observer ce même type d’évènement le 21 avril dernier, mais aussi dimanche dernier, le 9 mai.

Absence de vent

Lors d’une éruption, le volcan émet en fait régulièrement ces substances dans l’air. Et si d’habitude ces gaz "bleutés" sont dispersés, l’absence de vent a conduit ce mercredi à cette concentration au-dessus des bouches éruptives. Une concentration que l’organisme ATMO ne peut pas mesurer faute de capteurs dans l’enclos.

S’il n’y a pas vraiment d’inquiétudes à avoir de ce côté-ci du volcan, il vaut mieux en revanche éviter la Route des laves pour aujourd’hui. Car ce panache de gaz est en train de descendre vers la mer, emporté par une brise de terre. Un phénomène de chaleur terre-mer qui pousse donc ce panache vers le littoral.

Attention danger

Ce qui représente surtout un danger pour les personnes vulnérables comme les gramounes, les enfants en bas âge, les femmes enceintes ou encore les personnes souffrants de difficultés respiratoires. Le dioxyde de soufre peut provoquer des irritations des muqueuses, de la peau et des voies respiratoires supérieures.