Une difficile "Journée sans voiture" à La Réunion

transports
La "Journée sans voiture" est célébrée chaque année ce 22 septembre.
La "Journée sans voiture" est célébrée chaque année ce 22 septembre. ©Imaz Press
La "Journée sans voiture" est célébrée chaque année ce 22 septembre. L’objectif est de réfléchir sur des alternatives de déplacement, mais aussi de limiter la pollution. A La Réunion, ce mercredi 22 septembre n’avait pas vraiment l’air d’être une journée sans voiture.

En pleine semaine européenne du développement durable, ce 22 septembre était marqué par la "Journée sans voiture". Pourtant ce mercredi, ce n’était pas flagrant sur nos routes.

"Je suis de Cilaos donc je n’avais pas vraiment le choix, explique un automobiliste. Même si récemment, j’ai testé l’alternative du vélo électrique". Pour d’autres, le constat est simple : "la voiture reste le moyen de transport le plus rapide". "Pour aller de l’Entre-Deux à Saint-Pierre, je n’ai juste pas le choix", ajoute une automobiliste.

Regardez le reportage de Réunion La 1ère :

 

Trouver des alternatives et limiter la pollution

Cette journée sans voiture a lieu dans plusieurs grandes villes françaises. Ce jour-là, chacun est invité à prendre un autre moyen de transport. Un vélo, des rollers ou tout simplement ses pieds : toutes les alternatives sont bonnes. L’objectif est de réfléchir sur des alternatives de déplacement, mais aussi de limiter la pollution.

"C’est une bonne idée pour l’environnement, car aujourd’hui même si les voitures électriques arrivent, la plupart continue de polluer", remarque un automobiliste. Une bonne initiative, mais qui reste encore difficile à mettre en place.

Chaque matin, près de 40 kilomètres d’embouteillages cumulés sont recensés sur les routes réunionnaises, selon le CRGT, le Centre Régional de Gestion des Routes.