L'universitaire Michel Latchoumanin est décédé

société
Michel Latchoumanin
Michel Latchoumanin ©Géraldine Blandin
L'universitaire Michel Latchoumanin est décédé ce dimanche 31 mars. Il avait récemment sorti un livre sur les Gilets Jaunes réunionnais, dont il avait étudié le mouvement depuis ses débuts dans l'île le 17 novembre.
Le professeur des Sciences de l'éducation et docteur en psychologie, Michel Latchoumanin est décédé à l'âge de 69 ans ce dimanche 31 mars. D'abord instituteur, puis directeur d'école, il a été enseignant spécialisé puis secrétaire de CCPE, avant de devenir psychologue scolaire. En 1992, il devient enseignant-chercheur à l'Université de La Réunion. Il sera également responsable de la filière Sciences de l'éducation à l'université et directeur du Circi, le Centre interdisciplinaire de recherche sur la construction identitaire. 

L'universitaire était depuis peu l'auteur du tout premier livre sur les Gilets Jaunes péi.Un ouvrage intitulé "En finir avec les inégalités, la démocrature et la voyoucratie : le cri de révolte des gilets jaunes". 

Il y formulait une série de propositions comme la création d'une assemblée constituante et la mise en place d'une charte éthique et déontologique. Il n'hésitait pas non plus à critiquer le "matérialisme dominant" et les études sur la pauvreté à La Réunion. 
 

L'hommage du Crefom Réunion

Michel Latchoumanin était également vice-président du Conseil Représentatif des Français d’Outre-mer Réunion. Dans un communiqué, ses membres ont tenu à saluer " une personne au grand cœur ", un " Réunionnais qui a contribué à l’essor du CRAFOM, notamment en raison de ses réflexions pertinentes et ses talents d’écriture ".

Il est ainsi décrit comme un " homme de dossier et de conviction, d’une grande humanité à l’écoute des problématiques de la société réunionnaise et des souffrances des citoyens ".
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live