Vaccin anti-covid : la campagne se poursuit, un appel à candidature est lancé

coronavirus
coronavirus vaccin covid ehpad Aude Saint-Denis 180121
©IPR

Les résidents des Ehpad et les personnels y travaillant sont parmi les premiers à recevoir le vaccin. 1 100 personnes âgées sont accueillies dans ces structures à La Réunion. Des résidents qui pour certains restent à convaincre.

Une trentaine de pensionnaires, soit la moitié des résidents d’un Ehpad de Saint-Denis, ont accepté de recevoir la première dose de vaccin contre le Covid. Les premières injections ont commencé ce lundi 18 janvier au matin.

Reportage de Réunion la 1ère.

La campagne vaccinale anti-covid se poursuit dans les Ehpad ©Réunion la 1ère

Les résidents d’Ehpad, un public particulièrement vulnérable

L’objectif pour les autorités sanitaires est de susciter un phénomène d’entrainement chez les résidents. A l’image de beaucoup de Réunionnais, certains résidents ont manifesté quelques craintes à l’égard du vaccin.

Pourtant, selon le médecin référent de l’Ehpad, si la moitié des résidents n’est pas protégée, des mesures très strictes devront être maintenues dans l’établissement. Le Dr Pierre Chenard insiste sur le fait que ce vaccin soit " très efficace chez les personnes âgées pour éviter les formes graves du Covid ", et donc éviter la mortalité.

La Réunion a été relativement épargnée par les décès liés au Covid en Ehpad, intervenus en nombre en métropole. Des contaminations se sont cependant produites dans ces établissements, notamment dans l’Ouest, où le pire a été évité.

336 personnes vaccinées depuis le 15 janvier

Sur les 25 Ehpad du département, 7 ont commencé la vaccination. Depuis le début de la campagne vaccinale à La Réunion le 15 janvier, 287 résidents ont été vaccinés sur 1 100 concernés dans l’île, ainsi qu’une cinquantaine de professionnels de santé qui travaillent dans ces Ehpad.

Pour la directrice de l’Agence Régionale de Santé de La Réunion, Martine Ladoucette, il s’agit d’un " bon démarrage ".

Les résidents et personnels d’Ehpad comptent donc parmi les premiers à être vaccinés. Ils le seront du 15 au 29 janvier prochain. A partir de demain, mardi 19 janvier, et jusqu’au 27 janvier, les professionnels de santé le seront à leur tour. Les libéraux et personnels à domicile volontaire pour la vaccination pourront prendre rendez-vous à partir du jeudi 21 janvier.

Appel à candidature pour les opérations de vaccination

Pour permettre une vaccination la plus rapide et efficace possible de l’ensemble de ces publics, l’Agence Régionale de Santé a lancé un appel à candidature. Médecins, infirmiers diplômés d’état et secrétaires administratifs intéressés par des vacations en demi-journée sont invités à se faire connaître sur la plateforme "Renforts-Covid974".

Il s’agit ainsi de renforcer les effectifs qui réalisent les opérations de vaccination auprès des résidents d’Ehpad, des professionnels de santé et des professionnels des associations de soins à domicile. Ils permettront aussi de faire tourner les 8 centres de vaccination qui ouvriront prochainement 6 jours sur 7. Près d’une centaine de médecins et 130 infirmiers se sont déjà fait connaître.

(Re)voir le reportage de Réunion La 1ère :  

Les médecins pourront ainsi réaliser des consultations pré-vaccinales, pour recueillir le consentement des personnes, et administrer le vaccin, comme les infirmiers. Avec les secrétaires administratifs, ils saisiront également les données sur le système d’information national Vaccin Covid.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live