Vaccination : des opérations "Aller vers" organisées à Saint-Louis et au Port

coronavirus saint-louis
La vaccination au ralenti à La Réunion.
©Imaz Press

Après les cirques de Mafate, Cilaos et Salazie, ce sont désormais les communes de Saint-Louis et du Port qui vont bénéficier des opérations de vaccinations de proximité. Il s’agit ainsi d’aller au plus près des habitants éloignés des centres de vaccination.

Le 8 avril à Saint-Louis et les 7 et 14 avril au Port, l’Agence Régionale de santé mettra en place des centres de vaccination éphémères pour permettre aux Réunionnais de bénéficier de la vaccination lorsqu’ils sont éloignés de centres de vaccination.

Les opérations "Aller vers" ont d’abord été organisées pour les habitants des cirques. Ainsi à Mafate, 44 personnes ont pu se faire vacciner, 192 personnes à Cilaos et 246 à Salazie. En lien avec le SDIS et la Croix-Rouge, ces opérations se dérouleront désormais au Port, au Centre Paulette Adois Lacpatia, et à Saint-Louis, à la mairie annexe des Makes.

Les personnes qui peuvent bénéficier de la vaccination au sein des centres éphémères sont :

Toute personne âgée de + de 70 ans (sans ordonnance)

Toute personne de plus de 50 ans ayant une des pathologies à risque de forme grave de Covid-19 suivantes et disposant d’une ordonnance médicale :

  • Pathologies cardio-vasculaires (hypertension artérielle compliquée, antécédent d’AVC,
  • antécédent de coronaropathie, antécédent de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque)
  • Diabète (de type 1 et 2) ;
  • Pathologies respiratoires chroniques (broncho pneumopathie chronique obstructive, insuffisance respiratoire, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose);
  • Insuffisance rénale chronique;
  • Obésité (IMC > ou = à 30) ;
  • Cancer ou hémopathie maligne actif de moins de 3 ans ;
  • Cirrhose au stade B ;
  • Immunodépression congénitale ou acquise ;
  • Syndrome drépanocytaire majeur ou antécédent de splénectomie ;
  • Pathologies neurologiques (maladies du motoneurone, myasthénie grave, sclérose en plaques, maladie de Parkinson, paralysie cérébrale, quadriplégie ou hémiplégie, tumeur maligne primitive cérébrale, maladie cérébelleuse progressive).

Les patients (de tout âge) ayant une pathologie qui les expose à un très haut risque face à la Covid-19 et disposant d’une ordonnance médicale :

  • atteints de cancer et de maladies hématologiques malignes en cours de traitement par chimiothérapie,
  • atteints de maladies rénales chroniques sévères dont les patients dialysés, transplantés d’organes solides, transplantés par allogreffe de cellules souches hématopoïétiques,
  • atteints de poly-pathologies chroniques (au moins deux insuffisances d’organes),
  • atteints de certaines maladies rares (voire liste sur le site du ministère de la santé),
  • atteints de trisomie 21.

Les professionnels de santé salariés ou libéraux et leurs employés s’ils sont en contact direct avec les patients (les secrétaires médicales), ainsi que les personnels des services d’aide à domicile pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap.

Elles sont invitées à prendre rendez-vous par téléphone, au 0262 724 720, ou sur internet : www.sante.fr

Depuis le 21 janvier, 8 centres de vaccination sont ouverts à Saint-Pierre, au Tampon, à Saint-Denis, Saint-Benoît, Saint-André et Saint-Paul. Pharmaciens et médecins généralistes peuvent également vacciner. Une phase expérimentale s’est déroulée cette semaine avec une vingtaine de pharmaciens et une trentaine de médecins. La semaine prochaine, 70 pharmaciens et 200 médecins vaccineront dans leurs locaux sur rendez-vous.

 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live