Vaccins anti-Covid : deux super-congélateurs arrivent bientôt à La Réunion

coronavirus
Vaccin Covid pour ou contre ?
©Philippe Hoarau

Prémices de la campagne nationale de vaccination qui s’annonce : un avion des Fazsoi doit atterrir lundi prochain avec comme cargaison deux super-congélateurs destinés à conserver les futurs vaccins anti-Covid à La Réunion.

Ça se précise. A l’instar de plusieurs autres départements de France, La Réunion devrait prochainement recevoir les premières doses de vaccins anti-Covid dans le cadre de la stratégie nationale de vaccination contre le Covid-19 annoncée par les représentants du gouvernement en début de semaine.

Mais avant de réceptionner les précieux vaccins, il s’agit d’abord de gérer toute la partie logistique et en premier lieu d’installer les fameux congélateurs capables de les conserver à une température de -80 degrés. Et selon les informations de Réunion La 1ère, deux super-congélateurs doivent être livrés en début de semaine prochaine à La Réunion.

 

Les premières vaccinations d'ici le mois de janvier à La Réunion

Ils seront transportés à bord d’un appareil C130-J de l’armée de l’air. L’avion militaire doit atterrir le lundi  28 décembre sur la piste de la base aérienne 181 à Gillot. Cet appareil livre régulièrement du matériel aux Fazsoi, les Forces armées de la zone Sud de l’Océan indien. Et c’est cette fois-ci pour les besoins du ministère de la Santé qu’il a été missionné.

Ces super-congélateurs devraient logiquement être confiés aux services du Centre hospitalier universitaire de La Réunion. Une fois installés et testés, ils seront prêts à accueillir les vaccins. On peut imaginer que les premières consultations pré-vaccinales débuteront dans le courant du mois de janvier à La Réunion.

 

Les Ehpad prioritaires

Pour rappel, le Premier ministre Jean Castex a présenté la semaine dernière à l'Assemblée nationale, le plan de l'exécutif pour la vaccination des Français. La campagne va débuter dans les prochains jours dans les Ehpad. Elle sera ensuite étendue à l'ensemble de la population à la fin du printemps, selon le planning annoncé par le gouvernement.

Dans certaines régions de France, comme en Alsace par exemple, cette campagne commencera ainsi dès le dimanche 27 décembre. Ce sera aussi le cas en Bourgogne et en Île de France.