Vent et houle se renforcent, La Réunion ressent les premiers effets du cyclone Batsirai

cyclones
cyclone vent houle
©RB / Imaz Press Réunion
La Réunion, en alerte orange depuis 6h, ressent les premiers effets du cyclone tropical intense Batsirai. Situé à 330 km au Nord-Est de l’île à 10h ce mercredi, le système se rapproche et occasionne une dégradation des conditions météorologiques.

Pluie et vent impactent d’ores et déjà La Réunion. Le cyclone tropical intense Batsirai se trouvait à 330 km au Nord-Est de La Réunion à 10h ce mercredi 2 février, encore au plus près de l’île Maurice.

Vent et ravines en crue dans le Sud

Dès cette nuit et ce matin, la pluie et le vent ont particulièrement touché le Sud de l’île. Des bourrasques de vent malmènent la végétation. Les branchages des arbres plient mais résistent encore, dans la grande majorité.

Dans les hauts, les cours d’eau sont en crue. La vigilance crue jaune a été activée pour la Rivière Langevin. Le débit de la cascade Jacqueline à Langevin a gonflé. 

A Petite-Ile, le radier Adénor Payet est submergé et a dû être fermé à la circulation.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

Vent, rivières et ravines en crue, le Sud subit les premiers effets du cyclone Batsirai ©Réunion la 1ère

Plusieurs mesures préventives ont été mises en place par la municipalité. Sur la commune, 13 familles ont été identifiées comme particulièrement exposées au risque.

Des centres d’hébergement ouverts en urgence, comme à Saint-Louis

Le météore se déplace à 17 km/h et se rapproche de La Réunion. Les conditions météorologiques devraient se dégrader dans les prochaines heures. La préfecture de La Réunion pourrait décider du passage en alerte rouge en fin de journée.

Les communes mettent en place des centres d’hébergement pour les personnes dont le logement ne pourrait assurer un niveau de sécurité. C’est le cas à Saint-Louis qui a enclenché leur ouverture dès le matin de ce mercredi 2 février, particulièrement en centre-ville, ou du côté du Petit-Serré et des Makes.

Regarder le reportage  de Réunion la 1ère :

Cyclone Batsirai : les communes s’organisent, des centres d’hébergement sont mis en place. Exemple à Saint-Louis. ©Réunion la 1ère

Le village de l’Etang du Gol suscite une inquiétude particulière. Il est en effet très exposé au risque de submersion du fait de sa proximité avec la mer notamment.

Les effets de la houle encore limité dans l’Est

La vigilance vague-submersion est en vigueur depuis hier soir, mardi 1er février. Elle concerne le littoral du Sud au Nord en passant par l’Est et la Route du Littoral. Dans l’Est, les effets de la houle ne se font pas encore fortement ressentir, mais ils devraient se renforcer à l’approche de Batsirai.

Au port de Sainte-Marie, les bateaux sont pour le moment encore protégés grâce aux brise-vagues. A défaut de pouvoir mettre leurs embarcations en cale sèche, pêcheurs et plaisanciers sont venus en resserrer les amarres.

Regarder le reportage de Réunion la 1ère :

Avec le renforcement de la houle, les pêcheurs et plaisanciers effectuent les dernières vérifications avant le passage du cyclone Batsirai ©Réunion la 1ère