Vers une prolongation du couvre-feu jusqu’à fin mars à La Réunion ?

coronavirus
Saint-Gilles sous couvre-feu à La Réunion.
Saint-Gilles sous couvre-feu à La Réunion. ©Imaz Press

Depuis le vendredi 5 mars, La Réunion est sous couvre-feu de 18h à 5h. Cette mesure de lutte contre le coronavirus devait durer deux semaines, mais elle pourrait être prolongée jusqu’à fin mars. Le préfet devrait faire une déclaration ce mardi 16 mars. 

Le couvre-feu sera-t-il reconduit à La Réunion ? Instauré de 18 heures à 5 heures depuis le vendredi 5 mars, il pourrait être prolongé. Le couvre-feu devait durer deux semaines, jusqu’au dimanche 21 mars. Selon nos informations, les autorités envisagent de prolonger la mesure jusqu’à la fin du mois.

"Surveillance renforcée"

La semaine dernière, le département a été placé en "surveillance renforcée". Une annonce faite le 12 mars, par le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui juge la situation sanitaire "préoccupante" à La Réunion. En cause, la circulation active du virus, la présence des variants et la pression sur les services hospitaliers.

Vers un confinement le week-end ?

Au total, 25 départements sont sous "surveillance renforcée". Certains affichent même des taux d’incidence supérieurs à 250 cas pour 100 000 habitants. Le gouvernement a placé les départements les plus touchés en confinement partiel le week-end. C’est le cas de Dunkerque, Nice ou encore du littoral des Alpes-Maritimes.

Un confinement week-end est-il envisagé à La Réunion ? Difficile à dire pour le moment car certains chiffres semblent s’améliorer.

Un taux d’incidence en baisse

Selon les données de Santé Publique France, au jeudi 11 mars, le taux d’incidence serait de 110 cas pour 100 000 habitants. Soit un chiffre en baisse par rapport aux jours passés.

La semaine dernière, Gilbert Manciet, sous-préfet à la relance indiquait sur Réunion La 1ère que le taux d'incidence était en hausse se situant entre 125 et 130 cas pour 100 000 habitants. Reste maintenant à voir comment évolue ce taux  sur plusieurs jours pour voir si la tendance à la baisse se confirme.

Du 27 février au 5 mars, 975 cas avaient été recensés par l'Agence Régionale de Santé, et le taux d’incidence hebdomadaire était alors de 114,2 cas pour 100 000 habitants.

Une forte hausse des hospitalisations

En revanche, du côté des hôpitaux, les chiffres sont plus inquiétants. Toujours selon Santé Publique France, au 14 mars, 182 malades du Covid sont hospitalisés à La Réunion, dont 68 en service de réanimation. Mardi dernier, les autorités annonçaient 127 patients hospitalisés dont 58 patients en réanimation.

"Il n’y a jamais eu autant de Réunionnais en réanimation"

"Seule la moitié des patients en réanimation sont issus des évacuations sanitaires, il n’y a jamais eu autant de Réunionnais en réanimation, explique sur Réunion La 1ère, le docteur Bernard-Alex Gaüzère, ancien chef de service de réanimation du CHU Nord. Nous constatons aussi que les patients en réanimation sont plus jeunes, et que les variants sont plus virulents".

Une déclaration du préfet ce mardi ?

Cette forte hausse des hospitalisations arrive après la flambée des cas dans l’île la semaine dernière. Cette situation pourrait donc amener les autorités à maintenir des mesures restrictives dans les semaines qui viennent. Iront-elles jusqu’à décider d’un confinement le week-end ?

Le préfet de La Réunion devrait faire une déclaration demain, mardi, jour de sa réunion hebdomadaire avec les 24 maires de l’île. Il pourrait annoncer de nouvelles mesures par communiqué.