« Le violeur du CROUS » jugé aux assises

justice
Salle cour assises
©IPR
Kévin V. comparait ce lundi 24 septembre devant la cour d’Assises de St-Denis. Il est jugé pour viol sur une étudiante. Un procès sur deux jours qui se déroule à huis clos.

« Ce qui ressort du dossier, c’est que mon client vit dans la violence depuis tout jeune […] Il est solidement ancré dans la délinquance », maître Alex Vardin, avocat de l’accusé.


Ce lundi matin, l’audience a débuté par l’enquête de personnalité de Kévin V.. Un procès à huis clos. Le jeune homme, de 25 ans, est jugé pour avoir agressé sexuellement une étudiante. La victime, âgée de 17 ans à l’époque, rentrait d’une séance de sport. C’est alors que le prévenu se serait introduit dans les douches communes où se trouvait la jeune femme, au sein d’une résidence du CROUS sur le campus du Moufia. Des faits qui remontent au 26 septembre 2016.

Mis en fuite par un témoin, l’agresseur s’est évaporé dans la nature pendant plusieurs semaines, avant d’être interpellé 2 mois plus tard suite à un appel anonyme. Déjà connu des services de police pour une vingtaine de condamnations pour vols avec violence, le jeune homme a été mis en examen pour viol et placé en détention provisoire.

Clairement identifié par la victime et le témoin, l’accusé nie les faits de viol. Convaincra-t-il les jurés de la cour d’Assises ? Son procès se tient sur deux jours. Kévin V. encourt une peine de 15 ans de réclusion criminelle. Le verdit est donc attendu mardi dans la journée.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live