réunion
info locale

"Une des voix talentueuses et historiques de La Réunion" : les réactions se multiplient suite au décès d'André Legras

disparition
Les jokarys André Legras Henri Maingard Alain Choby 171119
©DR
André Legras est décédé dans la nuit du 16 au 17 novembre, à l'âge de 76 ans. Il était l'une des voix des Jokary. De nombreuses personnalités lui rendent hommage.
André Legras était l'une des voix des Jokary. Aux côtés de ses deux compères Henri Maingard, disparu il y a peu, et Alain Choby, il a fait danser les Réunionnais. André Legras est décédé dans la nuit du 16 au 17 novembre, à l'âge de 76 ans.
 

Hommages

Grand chanteur, musicien, il a joué les plus belles mélodies locales."Nous venons de perdre une des voix les plus talentueuses et historiques de notre patrimoine musical", écrit dans un communiqué, Didier Robert. Pour le président de la Région Réunion, si le maloya et le séga sont connus mondialement c'est en grande partie grâce au Jokary.

De son côté, le président du Département, Cyrille Melchior, écrit que "la musique réunionnaise perd un de ses talentueux ambassadeurs". "Les textes, les mélodies, l’humour, la sensibilité, la joie communicative de ce groupe ont marqué la vie artistique de La Réunion de ces dernières décennies. Les Jokarys honorent depuis longtemps le patrimoine culturel de notre île et du monde créole", estime le président du Département.
 

Gilbert Aubry à ses côtés

André Legras avait fait sa scolarité au petit séminaire de Cilaos. Il côtoie notamment Monseigneur Gilbert Aubry qui devient l'un de ses amis. Samedi dernier, l'évêque de la Réunion était à ses côtés, juste avant son décès. "C'était un moment grave, il voyait qu'il s'en allait, il voulait partir et voulait me voir. J'ai prié longuement avec lui, raconte Monseigneur Gilbert Aubry. On a échangé parlé, et prié. Dédé était en paix et prêt à partir".

Regardez le reportage de Réunion La 1ère : 
©reunion

Les obsèques d'André Legras sont prévues mardi après-midi en l'église de La Montagne.
 
Publicité