750 000 euros d'aide au fioul pour les foyers de Saint-Pierre et Miquelon

consommation
VILLE
Saint-Pierre ©SPM LA PREMIERE
La vie chère à Saint-Pierre et Miquelon est l'un des principaux sujets de préoccupation des résidents. Avec un taux d'inflation de près de 10% en un an, l'État et la Collectivité territoriale vont mettre en place des mesures pour aider la population à faire face à certaines augmentations.

La vie chère, un sujet au cœur des discussions de bon nombre de foyers de l'archipel et d'ailleurs. Pour mémoire, l'inflation entre juin 2021 et juin 2022 a atteint près de 10% à Saint Pierre et Miquelon.

Les hydrocarbures sont les secteurs les plus touchés par ces fortes hausses. Exemple, avec le fioul qui a augmenté de + 35% en deux mois.

À lire aussi : Le prix du panier moyen de fournitures scolaires en hausse de 4,25 % à St-Pierre et Miquelon

Au début du mois d'août , le président de la Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon a évoqué l'application du dispositif d'aide au fioul dans le territoire. 

On sera sur une intervention globale d'environ 750 000 €. Possiblement à hauteur de 600 000 € pour l'État et de 150 000 € côté collectivité.

Bernard Briand, président de la Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon

Une aide au fioul très attendue

Comme le précise Bernard Briand, "l'objectif avec ce partenariat est d'accompagner, en fonction de la tranche d'imposition, les personnes qui se chauffent aujourd'hui au fioul avec une volonté, celle de toucher le maximum de foyers".

Le président de la Collectivité territoriale était l'invité de Delphine Jeanneau dans le journal télévisé du 5 septembre 2022.

©saintpierreetmiquelon

Que pense la population de cette aide au fioul ?

Environ 1750 résidences principales sont chauffées au fioul dans l'archipel. 90 % des foyers pourraient bénéficier d'une aide pour s'approvisionner en hydrocarbure. Un coup de pouce de 200 à 800 € qui sera attribué en fonction des revenus.

Viviane Dauphoud-Eddos et Jérome Anger ont recueilli le sentiment de plusieurs personnes à ce sujet.

©saintpierreetmiquelon

Autres pistes évoquées pour lutter contre la vie chère

Parmi les dispositions, le gel des loyers et des aides facultatives avec pour objectif d'augmenter le plafond du "reste à vivre" de 30 % . Autres aides facultatives: les aides alimentaires, les aides liées aux mutuelles, à l'accompagnement sur les loyers.

La collectivité souhaite également travailler véritablement sur l'étude de la structuration des prix. 

Aujourd'hui quand vous avez un pain de beurre qui est à 3,90 €, il faut comprendre quel est le prix d'achat, le coût du transport terrestre, maritime, la taxation douanière, les différentes marges existantes, importateurs, distributeurs et commerçants.

Bernard Briand, président de la Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon

Pour Bernard Briand, il faut une "transparence totale des prix" car "c'est inquiétant, ces prix qui augmentent [...] des familles se demandent comment elles vont faire, l'hiver à venir". 

La semaine prochaine une conférence est prévue dans le cadre de la démarche "l'Oudinot du pouvoir d'achat" lancée par le ministre délégué chargé des Outre-mer, Jean-François Carenco.

 

©saintpierreetmiquelon

Les ferries de la Collectivité territoriale 

Des ferries qui font l'objet d'un appel à concurrence relatif à un marché de service pour l'exploitation du port à Saint-Pierre.

Les entreprises intéressées par les opérations de lamanage des navires et la préparation de la zone avant leur arrivée sont amenées à se positionner. 

Nous conserverons le régime actuel de SPM ferries en exploitation directe. par contre, le service exploitation bagage, transport de véhicules et lamanage, on souhaite le confier à un opérateur privé. Je pense que le secteur marchand à toute sa place sur le territoire ...

Bernard Briand, président de la Collectivité de Saint-Pierre et Miquelon

FERRIES
Une nouvelle rampe de chargement pour le port de Miquelon en travaux. ©SPM LA PREMIERE

À Miquelon, du côté du port 

Des travaux pour remplacer la rampe de chargement du port de Miquelon sont aussi d'actualité. Si la préparation du chantier a débuté, le gros œuvre devrait commencer début octobre. 

Des aménagements et des dispositions seront mis en place durant les travaux comme l'explique Bernard Briand.

©saintpierreetmiquelon

Quid des structures de la Collectivité ?

Durant les vacances scolaires, à l'exception de la maison des loisirs, le centre culturel et sportif et la patinoire ont fermé leur porte au public, l'occasion d'y faire des travaux. 

La réouverture du centre culturel et sportif est prévue le 12 septembre, la piscine le 19 septembre. Quand à  la patinoire, elle est programmée vers la mi-octobre avec des aménagements. La fin des travaux est espérée d'ici Noël.

©saintpierreetmiquelon

Bernard Briand a quitté Saint-Pierre et Miquelon ce mardi 6 septembre direction la Métropole. Son agenda est bien rempli avec plusieurs rendez-vous ce mercredi.

À lire aussi : Une enquête sur les prix à Saint-Pierre et Miquelon bientôt dévoilée

A programme, une rencontre avec le secrétaire d'État ,auprès de la Première ministre, chargé de la mer, Hervé Berville, avec le ministre délégué chargé des Outre-mer, Jean-François Carenco et avec le président de la République, Emmanuel Macron.

Je souhaite tout simplement au même titre que ce qui a pu se faire depuis quelques semaines, d'avoir une relation sereine pour construire le territoire avec l'aide de l'État.

Bernard Briand, président de la Collectivité territoriale de Saint-Pierre et Miquelon