À Saint-Pierre et Miquelon on ramasse le goémon pour engraisser les jardins

environnement
ramassage des algues
À Saint-Pierre et Miquelon on ramasse le goémon, un engrais naturel qui enrichit les potagers de l'archipel depuis des générations ©SPM La 1ère
À l’automne, plusieurs habitants de l’archipel profitent des beaux jours pour récolter le goémon, un mélange d’algues brunes, rouges et vertes. Ils s’en servent pour fertiliser leur potager.

C’est une tradition, au lendemain d’une grosse tempête ou à marée basse, les Saint-Pierrais et Miquelonnais ramassent les algues laissées par la mer sur le rivage. Les habitants de l’archipel s’en servent pour fertiliser la terre de leur potager ou encore de leur jardin.

À lire aussi : Pierrick Buskowa confectionne des pâtes de fruits à base d'algues et de baies sauvages

Ces algues brunes, vertes ou rouges sont déposées à même la terre et resteront ainsi jusqu’au printemps. Elles sont considérées comme un excellent engrais naturel.

Une pratique qui se perpétue

 

À l’automne certaines familles profitent des beaux jours et d’une météo clémente pour se rendre en bord de mer et récolter les précieuses algues. Un ramassage qui s’effectue en compagnie des enfants dans un souci de transmission ou tout simplement pour prendre l’air ensemble et ainsi joindre l’utile à l’agréable.

Le reportage de Linda Saci et Allison Audoux. 

©saintpierreetmiquelon