Contrôle des prix à Saint-Pierre et Miquelon : le dispositif "bouclier qualité prix" pourrait être élargi aux petits commerces alimentaires

consommation saint-pierre (spm)
prix bouclier qualité prix
Les prix sont en augmentation en 2020 à Saint-Pierre et Miquelon. ©creative commons
L'observatoire des prix, des marges et des revenus de Saint-Pierre et Miquelon s'est réuni afin d'évoquer à nouveau le "bouclier qualité prix". Ce dispositif de lutte contre l'inflation pourrait être bientôt étendu à plusieurs petits commerces alimentaires.
Le "bouclier qualité prix" (BQP) était au coeur d'une réunion organisée ce jeudi 10 décembre à Saint-Pierre.  L'observatoire des prix, des marges et des revenus de Saint-Pierre et Miquelon souhaitait dresser un bilan de ce dispositif, lancé en 2012, qui vise à encadrer les tarifs de plusieurs produits de consommation courante de l'archipel. En 2020, les prix de 55 produits d'hygiène et d'alimentation ont ainsi été gelés toute l'année, dans le cadre de ce BQP,  soit cinq de plus que l'année précédente

À lire aussi > Vie chère : à Saint-Pierre et Miquelon, des yaourts frais de marque distributeur 14 fois plus chers que dans l'Hexagone

Tous les distributeurs de l'archipel ne sont pas concernés. Actuellement, seul le supermarché local s'engage depuis plusieurs années à respecter la mesure. Mais l'État souhaite élargir le dispositif. Des négociations sont d'ailleurs en cours. "Nous sommes plutôt confiants sur l'élargissement du nombre de commerçants à faire rentrer dans le 'Bouclier Qualité Prix'", assure Étienne de la Fouchardière, le secrétaire général de la préfecture. 
 

"La crise qu'on a connue cette année, et les tensions sur un certain nombre de prix en-dehors du bouclier ont permis une prise de conscience [...] Le BQP est utile pour eux [les commerçants NDLR], avec quelques contraintes, sur lesquelles on peut les accompagner." 

Étienne de la Fouchardière, le secrétaire général de la préfecture


Plusieurs magasins d'épicerie se disent prêts à participer, à la condition que le dispositif soit adapté à leur taille. Ils demandent notamment une liste d'articles à prix fixe moins importante que celle du centre commercial de Saint-Pierre. Une réponse favorable a été émise par l'État. Ce dernier pourrait également mettre en place des aides financières pour les petits commerces, et fournir la signalétique nécessaire pour mettre en exergue les produits concernés. 
 

La volonté des consommateurs


Un élargissement du BQP correspondrait aux "recommandations des consommateurs", selon Étienne de la Fouchardière. Ceux-ci ont en effet exprimé ce souhait, dans une enquête de satisfaction menée par la préfecture en fin d'année 2019. 

À lire aussi > La Covid-19 fait flamber les prix des produits de consommation courante à Saint-Pierre et Miquelon

La liste des produits du "bouclier qualité prix" 2021 sera publiée au plus tard en mars prochain. Le prix global maximum - à savoir la somme totale obtenue après addition de tous les produits concernés - sera également rendu public à la même période. Cette année, il était de 162 euros, à Saint-Pierre et Miquelon. 

L'interview d'Étienne de la Fouchardière, secrétaire général de la préfecture de Saint-Pierre et Miquelon, interrogé par Charlotte Boniteau :
 





 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live