La Covid-19 fait flamber les prix des produits de consommation courante à Saint-Pierre et Miquelon

consommation saint-pierre (spm)
rayon alimentaire
©Creative Commons
Le prix des 25 produits courants servant de référence à la cellule préfectorale de suivi a augmenté de près de 5% depuis mai dernier.

Depuis son déclenchement, l'épidémie de Covid-19 a plutôt épargné la santé des habitants de Saint-Pierre et de Miquelon. Mais pas leur porte-monnaie. Au mois de septembre, les relevés effectués par les services de l'État sur les prix de 25 produits de consommation courante font apparaître une hausse de 1,1% par rapport au mois précédent.
 

Hausse de 5% en six mois


Depuis le début de la crise sanitaire en mars, la cellule de suivi de l’évolution des prix a constaté une augmentation de près de 5% de ces 25 références.

À lire aussi > Le prix de certains bois d'œuvre explose à Saint-Pierre-et-Miquelon

Dans un communiqué publié le 23 septembre, la préfecture cite l'exemple des "augmentations importantes" que subissent les pâtes, le riz, les oignons ou encore le dentifrice.
L’inflation poursuit donc une hausse significative sur l'archipel, déjà constatée lors du relevé de l'évolution des prix à la consommation du premier semestre. Entre juin 2019 et juin 2020, l'inflation a atteint 2,55% à Saint-Pierre et Miquelon, contre 0,13% en France métropolitaine.

À lire aussi > Un risque de choc économique "fort et durable" à Saint-Pierre et Miquelon, selon l'IEDOM

Compte tenu de cette situation, le préfet fait savoir qu'il a demandé à la présidente de l’observatoire local des prix, des marges et des revenus de "travailler à des actions de limitation de l’impact de cette inflation pour les consommateurs de l’archipel". Une réunion exceptionnelle de l'observatoire avec l’ensemble des parties prenantes doit se tenir le mercredi 30 septembre.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live