Coronavirus : plusieurs élus de Saint-Pierre et Miquelon demandent l'annulation de tous les vols directs depuis Paris prévus cet été

transports saint-pierre (spm)
Bilan très positif pour les vols directs expérimentaux entre Paris et Saint-Pierre
©SPM la 1ère
Dans un courrier qu'ils viennent d'envoyer au Premier ministre, trois élus de Saint-Pierre et Miquelon demandent que soit annulée la totalité des vols commerciaux directs prévus cet été avec l'Hexagone, afin de limiter les risques d'importation du coronavirus.

Dans un courrier en date du 23 avril adressé au Premier ministre, le sénateur de Saint-Pierre et Miquelon ainsi que les maires des deux communes expriment leur opposition au maintien des vols directs prévus cet été avec Paris. Les signataires estiment que l'arrivée de passagers aériens en grand nombre ne permettrait pas de "préserver la stratégie actuelle de confinement du territoire", et aboutirait à "augmenter les risques sanitaires pour la population locale". 
 

Une réponse à la ministre

 

Ce courrier signé par Stéphane Artano, Karine Claireaux et Danièle Gaspard fait suite aux propos tenus par Annick Girardin samedi 18 avril. Sur les antennes de SPM la 1ère, la ministre des outre-mer avait déclaré : « sans doute les premiers vols directs prévus en juin seront plus que compliqués, mais dire maintenant qu’il n’y en aura pas du tout, je pense que c’est trop tôt ».

À lire aussi : La ministre Annick Girardin favorable à un déconfinement "organisé" à Saint-Pierre et Miquelon
 

Limiter les risques de propagation du virus

 

Selon les signataires, les mesures drastiques mises en oeuvre à Saint-Pierre et Miquelon afin de faire barrage à la propagation de la Covid-19 (quatorzaine stricte, test PCR à l’issue des 14 jours, limitation drastique des vols commerciaux) ont permis de préserver la population. Le maintien des vols directs "ferait prendre des risques énormes à la population et [au système local de santé] équipé à l’heure actuelle de 4 respirateurs".

Le reportage de Flavie Bry et Michel Cambray. Entretien avec Stéphane Artano, sénateur de Saint-Pierre et Miquelon

Demande d'annulation des vols directs ©SPM la 1ère

Vols directs réservés aux étudiants ? 

 

Pour autant, les trois élus ouvrent la porte au maintien de certains vols directs estivaux programmés par ASL Airlines, dans le cadre du retour sur le territoire des étudiants locaux actuellement dans l'Hexagone, et qui le souhaiteraient. 

À lire aussi : Coronavirus : rentrer ou rester, le dilemme des étudiants de Saint-Pierre et Miquelon
 

" Le retour de nos étudiants (266) sur le territoire constituera à lui seul un challenge sanitaire et logistique dans lequel le gouvernement s’est engagé et qui peut d’ailleurs s’envisager par des vols directs dédiés (...). "  - Stéphane Artano, Karine Claireaux et Danièle Gaspard


Le courrier des trois élus au Premier ministre


Un vol par semaine l'été

 

Depuis 2018, la compagnie locale Air Saint-Pierre assure une rotation directe hebdomadaire Paris Charles de Gaulle - Saint-Pierre durant les semaines d'été, dans le cadre de la délégation de service public mise en oeuvre par l'État. Air Saint-Pierre affrète un boeing 737 de l'opérateur aérien ASL Airlines, qui peut transporter une centaine de passagers lors de chaque vol.

À lire aussi : Les vols directs entre Paris et Saint-Pierre et Miquelon confirmés jusqu'en 2022

En 2020, douze rotations ont été programmées entre le 22 juin et le 8 septembre. 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live