st-pierre & miquelon
info locale

Coronavirus à Saint-Pierre et Miquelon : les deux derniers cas suspects sont négatifs

coronavirus saint-pierre (spm)
CHFD
CHFD
Le laboratoire canadien d'Halifax chargé de l'analyse des deux derniers échantillons de patients suspects à Saint-Pierre et Miquelon annonce qu'ils sont négatifs au coronavirus.

Ce jeudi, alors que le COVID-19 poursuit sa propagation partout dans le monde, Saint-Pierre-et-Miquelon est toujours l'un des deux seuls territoires français à être indemnes de cas avérés ou suspectés de coronavirus.

A lire aussi > Coronavirus : l'état d'urgence sanitaire appliqué à Saint-Pierre-et-Miquelon malgré l'absence de cas avéré

Dans un communiqué publié dans l'après-midi, le centre hospitalier François Dunan fait savoir que les deux derniers cas qui restaient suspects sont finalement diagnostiqués négatifs.
 

Des analyses effectuées au Canada

Prélevés les 16 et 17 mars dernier sur des voyageurs en provenance de l'Hexagone qui présentaient quelques symptômes, les échantillons de muqueuse ont été acheminés hier soir vers le laboratoire d'Halifax partenaire du centre hospitalier.

A lire aussi > Coronavirus : les conséquences du confinement inquiètent les hébergeurs et restaurateurs de Miquelon

Réalisés ce jeudi matin, les tests ont donc permis d'écarter tout lien avec le coronavirus. Les patients et leurs familles ont été prévenus cet après midi.
 

Cinq prélèvements négatifs sur l'archipel

Trois premiers cas suspects sur l'archipel avaient fait l'objet de prélèvements la semaine dernière. Ils s'étaient également révélés négatifs. Il n'y a donc, pour l'instant, plus aucun cas suspect répertorié à Saint-Pierre-et-Miquelon. Depuis le début de semaine, les voyageurs arrivant sur l'archipel sont tenu de respecter une quatorzaine dans leur lieu d'hébergement. Pour autant, le risque de survenue d'un nouveau cas suspect importé n'est pas éliminé.