Covid-19 : l'association Misaotra va pouvoir enfin envoyer ses colis vers Madagascar

social
Antananarivo
Image aérienne de la ville d'Antananarivo, capitale de Madagascar ©Sascha Grabow sous licence CC

La structure caritative basée à Saint-Pierre avait en stock une centaine de dons et de paquets à destination des jeunes parrainés malgaches. L'évolution de la situation à Madagascar a permis à ces cadeaux de quitter l'archipel.  

"Cela faisait maintenant un an que c'était arrêté à cause de la Covid-19" regrette Hervé Huet, président de l'association Misaora, une structure de l'archipel qui regroupe des parrains et marraines de 195 filleuls malgaches. 

À lire aussi : De Madagascar à Miquelon, l'histoire de trois femmes qui ont changé de vie et d'océan

Hervé peut donc retrouver le sourire, puisqu'avec la réouverture des frontières à Madagascar, "l'activité reprend, et ça nous permet d'envoyer des courriers et des colis à Madagascar". 

Principalement des vêtements

 

La centaine de colis était alors stockée depuis près d'un an. "Tout ne va pas pouvoir être envoyé en même temps" affirme le président. "Mais on a un tarif préférentiel sur l'envoi, en accord avec le ministère de l'Industrie, qui donne un agrément tous les ans" explique-t-il. 

L'association comporte 190 parrains et marraines qui donnent et oeuvrent régulièrement. "Mais les commerçants participent aussi. On récupère principalement des vêtements qu'on réexpédie là-bas". conclut-il, affirmant que 95% des colis arrivent bien à destination. 

Hervé Huet, président de l'association "Misaotra" au micro de Marie-Paule Vidal

 

Le reportage de Mathias Raynaud et Jérôme Anger :