Covid-19 : la crise sanitaire est "sous contrôle" selon le directeur de l'hôpital de Saint-Pierre

coronavirus
hopital saint-pierre
©SPM la 1ère

Invité de l'émission Place Publique, Patrick Lambruschini, directeur du centre hospitalier François Dunan, est revenu en détails sur la crise sanitaire qui a secoué l'archipel en janvier.

Trois semaines après l'apparition de nouveaux cas de coronavirus sur l'archipel, les résultats des derniers tests effectués sont rassurants. Patrick Lambruschini appelle cependant à la prudence. "A priori la crise sanitaire de ce mois janvier est sous contrôle. Les campagnes de test à J+0, J+7, J+14 ont montré, in fine, qu'il n'y avait plus de cas positifs sur l'archipel, mais il faut rester prudent. On sait très bien qu'il peut y avoir des cas asymptomatiques. Un test négatif n'est pas le gage de sécurité absolue."

Détection des variants

 

Par précaution, le CHFD a envoyé les tests positifs des deux médecins qui seraient à l'origine du foyer de contamination, pour détection de possible variants. "Nous n'avons pas la capacité de détecter dans notre laboratoire la présence de variants de la Covid-19. Deux tests sont partis en analyse vers le laboratoire d'Halifax, qui les a adressés à un centre d'analyses de Winnipeg. Nous attendons encore les résultats", détaille Patrick Lambruschini, qui rappelle que l'archipel n'est pas à l'abri de ces nouvelles formes du virus.

Missions des spécialistes sur l'archipel 

 

Compte tenu de la crise sanitaire, les missions programmées des spécialistes sont désormais limitées. Les médecins doivent observer une septaine stricte. Des dérogations, examinées au cas par cas, peuvent encore être accordées.

À lire aussi : Covid-19 : la caisse de prévoyance sociale adapte ses dispositifs d'indemnisation et réorganise ses services

Ces nouvelles restrictions pénalisent "le fonctionnement de notre établissement, qui repose en grande partie sur les missions extérieures. En temps normal, c'est déjà compliqué de les organiser. Aujourd'hui, à cause de la septaine scricte, certains spécialistes annulent leurs missions, notamment quand la disponibilité du missionnaire n'est que d'une semaine", précise le directeur du CHFD. Selon lui, une mission de dermatologie et de neurologie ont été décommandé depuis.

Evacuations sanitaires à Saint-Jean

 

Le nombre de cas positifs à la Covid-19 augmente dans la province de Terre-Neuve. Le 12 février, 210 cas positifs étaient identifiés, pour des milliers de cas contacts. Patrick Lambruschini tient à rassurer les habitants de l'archipel, "les urgences vitales, y compris les cas Covid-19 continueront d'être envoyées à l'hôpital de Saint-Jean."

À lire aussi : Les voyages aériens de Saint-Pierre et Miquelon vers Saint-Jean de Terre-Neuve toujours limités aux urgences sanitaires

En ce qui concerne les evasan programmées, leurs urgences sont toujours jugées au cas par cas. "La crise sanitaire s'intensifie au Canada, nous réflechissons d'ores et déjà à orienter les patients vers la métropole, dans nos établissements partenaires." Le CHFD travaille également à un partenariat avec les hôpitaux de Moncton, des "échanges sont en cours", selon le directeur.

Début mars, le centre hospitalier recevra 10 000 doses de vaccins Moderna. L'établissement se prépare à organiser la campagne de vaccination, en lien avec l'ATS et la CPS.

Retrouvez l'intégralité de l'émission Place Publique animée par Martine Briand, diffusée le 12 février 2021 :