Diminution des prix à Saint-Pierre et Miquelon

consommation saint-pierre (spm)
L'évolution des prix à Saint-Pierre et Miquelon
©SPM LA PREMIERE

L’indice des prix à la consommation pour le second semestre de 2020, vient d’être publié.  Il démontre une diminution de 1,57%. Lors du premier semestre de l’année écoulée, il avait enregistré une hausse de 1,11%.

Cela ne s’était pas produit depuis longtemps. L’archipel enregistre une diminution des prix de 1,57% pour le second semestre 2020. Au même moment en 2019, l’indice des prix à la consommation avait augmenté de 1,42%. Il avait également augmenté au premier semestre 2020, de 1,11%.  De décembre 2019 à décembre 2020, l’indice a donc observé une diminution de 0,48%, alors que de juin 2019 à juin 2020, il avait augmenté de 2,55%.

À lire aussi : Les prix en forte hausse à Saint-Pierre et Miquelon

Une augmentation trompeuse sur les produits alimentaires

Sur un an, soit de décembre 2019 à décembre 2020, l’indice du prix des produits alimentaires, boissons et tabac a augmenté de 2,18%. Mais si l’on rapporte uniquement sur juin à décembre 2020, on constate une diminution de 0.25%.

Cette baisse s’explique notamment par d’importantes évolutions dans trois secteurs. Pour les fruits frais, congelés, séchés et conserves, il y a une diminution de 10,10%. Pour les boissons (hors alcool), l’indice a diminué de 5,06% et pour les légumes frais, congelés séchés et conserves,  l’évolution est de -2,57%.
  

Baisse importante du fioul et des carburants

Sur le second semestre de 2020, l’indice du fioul de chauffage a diminué de 23,08% et celui des carburants et lubrifiants pour véhicules personnels de 20,34%. La diminution de l’indice du fioul peut s’expliquer par un arrêté préfectoral datant du 17 avril 2020, qui fixe un plafond à ne pas dépasser pour la vente des produits pétroliers. Un autre arrêté pris le 1er octobre 2020 revoyait ces prix. Depuis cette date, le fioul domestique est livré à 50€ l’hectolitre, le gazole à 54€ l’hectolitre ou 54 centimes le litre à la pompe et l’essence à 1€ le litre.

En revanche, le secteur de l’outillage pour la maison et le jardin a subi une augmentation de 4.75% et celui de l’entretien et réparation des logements augmenté de 2,28%.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live