L'aquaponie pourrait faire son grand retour dans les écoles de l'archipel

agriculture
aquaponie
Présentation du projet aquaponie à des élèves. ©SPM LA PREMIERE
Après trois ans d’expérimentation, ce mode de culture pourrait bien réintégrer les classes de Saint-Pierre et Miquelon, c'est en tout cas l'ambition de France Nature Environnement.

Le début de semaine a été marqué par la présentation d'un rapport sur l'intérêt de l'aquaponie pour les élèves de l'hexagone. Le dispositif, déjà existant dans l'archipel s'est essoufflé, et pour cause, ce projet était porté par un seul professeur.

France Nature Environnement compte désormais se lancer dans cette aventure. Ses membres souhaitent également convaincre d'autres enseignants de s'approprier ce mode de culture dans un but pédagogique.

À lire aussi : Un projet d'aquaponie à Saint-Pierre et Miquelon

Pour l'occasion, un étudiant en écologie marine a expliqué, aux enseignants présents lors d'une réunion, l'intérêt de la culture de végétaux en synergie avec l'élevage de poissons.

L'émergence de l'aquaponie remonte à 2017. Une culture inédite pour les membres de FNE qui doivent installer dans leurs locaux, un dispositif pour mieux maitriser le développement des plantes. Ils seront aidés par un professeur en science de la vie et de la terre, expert dans ce domaine.

À lire aussi : Initiation à l'aquaponie pour des élèves du lycée Emile Letournel

L'objectif de ce partenariat étant de relancer l'aquaponie au cœur de l'enseignement à la rentrée 2023.

Le reportage complet de Linda Saci et Sony Chamsidine.

©saintpierreetmiquelon