L'économie de Saint-Pierre et Miquelon relativement épargnée par la crise selon l'IEDOM

entreprises
port saint-pierre drone
©SPM la 1ère

Ce vendredi 16 avril, l'Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM) a publié sa synthèse annuelle sur l'état de l'économie à Saint-Pierre et Miquelon. De manière générale, cette dernière a été épargnée, mais des secteurs ont été touchés.

L’Institut d’émission des départements d’outre-mer vient de rendre public sa synthèse annuelle sur la situation économique et monétaire de l'archipel en 2020.

À lire aussi: Un risque de choc économique "fort et durable" à Saint-Pierre et Miquelon, selon l'IEDOM

Une note qui dresse un premier bilan des conséquences économiques de la crise de la Covid-19 sur le territoire, et évoque les perspectives pour 2021. On y apprend que contrairement aux autres territoires d'outre-mer, Saint-Pierre s'en est plutôt bien sorti, grâce à sonsystème économique, basé sur la consommation des ménages. Toutefois, le tourisme, le BTP, et la pêche ont essuyé des pertes. 

Décryptage avec Stéphane Attali, le directeur de l'Institut, invité du 20 heures :